Archive pour janvier 2010

Professionnels de l’aide à domicile : un programme européen pour mieux valoriser vos compétences

Vendredi 29 janvier 2010

Si les services à la personne ne se ressemblent pas toujours d’un pays à l’autre, les pays membres de l’UE connaissent en la matière des problématiques communes : le recours encore trop régulier au travail non déclaré, la création d’emplois en majorité peu qualifiés, etc.

Face à ses difficultés récurrentes du secteur dans de nombreux pays européens, le programme Compétences +, financé en partie par la Commission européenne, propose déjà deux outils d’aide à la professionnalisation :

  • un référentiel d’activités du métier d’aide à domicile
  • un référentiel de compétences.

Via des questionnaires, vous pouvez facilement faire un point de vos connaissances afin par exemple de mieux rédiger votre CV ou mettre en valeur votre expérience lors d’un entretien d’embauche. Ces outils conçus spécialement pour les professionnels de l’aide à domicile sont disponibles directement en ligne. De quoi réaliser facilement un vrai bilan ! Tester le programme. >>

Auto-entrepreneurs, ce qui change en 2010

Mercredi 27 janvier 2010

La nouvelle année s’accompagne de nombreux changements. Certains étaient prévus, d’autres un peu moins. Résumé de ce qui vous attend dans les mois à venir.

> Les plafonds de CA de l’auto-entrepreneur réévalués* :

En 2010, un auto-entrepreneur ne pourra pas dépasser :
• 80 300 € de CA pour les activités de vente
• 32 100 € de CA pour les prestations de service et les professions libérales

Pour rappel : les anciens plafonds s’élevaient à :
• 80 000 € de CA pour les activités de vente
• 32 000 € de CA pour les prestations de service et les professions libérales


> Nouveaux barèmes fiscaux : le seuil d’accès au prélèvement fiscal libératoire relevé*

Depuis le 1er janvier 2010, lors de votre inscription en auto-entrepreneur, vous pouvez opter pour le prélèvement fiscal libératoire si votre revenu fiscal 2008 par part de quotient familial est inférieur à 25 926 €.

> Des mesures pour encadrer les auto-entrepreneurs artisans :
A compter du 1er avril 2010, les auto-entrepreneurs artisans obligés de s’immatriculer au Répertoire des métiers.
(http://www.planete-auto-entrepreneur.com/dernieres-actualites/867-actu-a-partir-du-1er-avril-2010-les-auto-entrepreneurs-artisans-obliges-de-simmatriculer-au-repertoire-des-metiers.html)

> Une nouvelle taxe :
La Cotisation Économique Territoriale (CET) remplace la taxe professionnelle. Une cotisation minimale sera demandée aux entrepreneurs enregistrant les plus bas chiffres d’affaires, dont les auto-entrepreneurs.

p-auto-entrepreneur-53.pngEt pour ne plus rater une seule actualité, pensez à vous abonner à la newsletter mensuelle de Planète auto-entrepreneur !

* Ces montants ne sont valables que pour l’année 2010 et seront revus chaque année.

Déposez vos offres d’emplois ou CV sur le site de l’ANSP !

Vendredi 22 janvier 2010

L’Agence nationale des services à la personne a ouvert fin 2009 une rubrique entièrement dédiée à l’emploi sur son site web. En quelques clics, les particuliers-employeurs ou entreprises de services à la personne y déposent leurs offres, les intervenants en recherche d’emplois leurs CV… une vraie bourse à l’emploi en ligne !

À découvrir sans tarder, le site « les services à la personne recrutent » !

L’augmentation des prix des services plafonnée

Jeudi 21 janvier 2010

Bonne nouvelle, si vous avez signé l’an passé un contrat avec une structure de services à la personne pour de l’aide à domicile d’une personne âgée, handicapée ou fragilisée, vous ne devriez pas voir votre facture beaucoup augmenter.

En effet, l’arrêté du 28 décembre 2009 de la ministre de l’Économie, de l’industrie et de l’emploi fixe à 1,7% en 2010 le taux maximum d’évolution des prix des contrats déjà conclus.

Tous les détails de la mesure sur le site de l’ANSP. >>

Comment faire d’un blog un véritable site Internet ?

Mardi 19 janvier 2010

dossier-newsletter.pngVous qui lisez régulièrement ce blog et connaissez bien le net, pas la peine de vous convaincre de l’intérêt d’un blog lorsque l’on est indépendant ou freelance ! Mais aviez-vous déjà envisagé d’utiliser votre blog comme d’un site Internet ? Celui-ci peut en effet très bien, en plus de vous permettre de communiquer tous les jours en quelques clics, devenir une vitrine pertinente de vos produits ou services.
Découvrez dans ce guide, comment faire d’un blog un véritable site web >>
Déjà convaincu ? Découvrez ici, de bonnes astuces pour faire de votre blog un véritable outil de communication professionnelle ! >>

À découvrir aussi dans la lettre de Planète auto-entrepreneur : toutes les actus du régime (seuils de CA réévalués, taxe professionnelle…) et de nombreux articles et guides pour créer et développer votre activité en auto-entrepreneur !

Particulier-employeur ? Une nouvelle grille de salaires à respecter depuis décembre 2009

Jeudi 14 janvier 2010

Depuis le 1er décembre 2009, la grille salariale définie par la Fédération des particuliers-employeurs en juillet dernier est applicable. Si vous embauchez un intervenant à domicile, vous devrez lui verser un salaire de 8,91 €/heure (pour un 1er niveau de salaire).

Tous les détails de la nouvelle grille de salaire imposée aux particuliers-employeurs sur le site de la Fepem.

Attention, les CESU offerts par l’État bientôt périmés !

Mercredi 13 janvier 2010

Les bons d’achats de 200 € de services à la personne distribués par le gouvernement en 2009 ne sont valables que jusqu’au 31 janvier 2010. S’il vous en reste, ce serait bien dommage de perdre une telle occasion.

En effet, ces bons ont été conçus pour aider les ménages à découvrir l’offre de services à la personne et faire de ce geste une habitude. Les entreprises ou intervenants à domicile n’ont peut-être pas immédiatement perçu l’effet de l’aide sur leur CA. Mais pour ceux qui comptent encore en profiter, il est temps d’inciter vos clients d’utiliser leurs derniers bons !

En 2009, constat unanime pour les services à la personne : le besoin de professionnalisation

Lundi 11 janvier 2010

Que ce soit lors de la conclusion des 4e Assises de la profession ou lors du Colloque du Salon des services à la personne 2009, il est une évidence qui met tous les acteurs du secteur d’accord : la nécessité de professionnaliser plus encore l’offre de services.

Pour rappel, l’Agence nationale des services à la personne a mis en évidence en juin dernier, 4 pistes de développement pour 2009-2012 :

  • Un dialogue fructueux pour des emplois de qualité
  • Un renforcement de l’aide à la professionnalisation des structures
  • Un accroissement de la qualification des intervenants
  • Le soutien de l’Agence, un effet de levier pour atteindre ces objectifs

La plupart des efforts vont dans ce sens et de nombreuses formations ou qualifications ont vu le jour dans les services à la personne. Et ce, aussi bien pour les intervenants à domicile que les managers des entreprises de services à la personne (1ère formation de manager de services à la personne).

À noter également en 2009 :

Une bonne année à tous… et un coup de pouce pour souhaiter vos vœux

Mercredi 6 janvier 2010

voeux2010-130.pngToute l’équipe du salon vous souhaite une bonne année 2010. Que celle-ci voit l’accomplissement et la réussite de vos projets entrepreneuriaux et des autres.
Vous aussi, vous êtes en pleine préparation de vos vœux ? Si vous n’avez pas encore trouvé l’idée géniale pour sortir du lot, découvrez la boîte à idées conçue spécialement par Place des réseaux pour vous inspirer !
Des réseauteurs malins nous livrent des tuyaux pour faire « vœux utiles », sortir des figures imposées et transformer ce qui peut vite devenir une corvée en une vraie opportunité de communication réseau. À découvrir sans tarder !

Bonne lecture et bonne année 2010 !

Fin du suspens : les avantages fiscaux pour le soutien scolaire conservés !

Mercredi 6 janvier 2010

L’amendement déposé le 12 novembre par Lionel Tardy (député UMP de Haute-Savoie) demandant la fin de cet avantage fiscal n’a pas été retenu par le Sénat. Pourtant adopté en novembre par l’Assemblée Nationale, l’amendement, aurait selon le député, été considéré comme un mauvais signal pour le développement des services à la personne.

Les entreprises de soutien scolaires à but lucratif, visées par l’amendement, pourront donc continuer à bénéficier de la déduction fiscale prévue par le plan Borloo.








Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >