Archive pour janvier 2012

Salarié à domicile : les services mis à votre disposition gratuitement

Lundi 30 janvier 2012

Vous êtes salarié à domicile ou assistante maternelle?
Dans la conférence « Salarié d’un particulier employeur ou assistante maternelle, découvrez les services mis à votre disposition gratuitement », en écoute libre sur le site du Salon des services à la personne et animée par Frédéric Pascaline,  Responsable distribution du groupe IRCEM, faites le point sur les services gratuits mis en place pour les salariés à domicile du secteur des services à la personne.

Une action sociale mise en place pour les salariés à domicile

Le groupe IRCEM est un groupe de protection sociale dédié aux emplois de la famille et plus particulièrement aux salariés à domicile du secteur des services à la personne.
Le secteur des services à la personne est un secteur en plein essor, qui compte désormais plus d’1,5 million de salariés et où l’emploi est durable. C’est pourquoi l’IRCEM prévoyance intervient sur l’action sociale des  actifs du secteur, les salariés à domicile, en mettant en place des services gratuits qui répondent  à  leurs problématiques professionnelles et personnelles. Pour en bénéficier il faut bien entendu être déclaré.

Les services gratuits dédiés aux salariés à domicile

5 services sont mis à votre disposition par l’IRCEM Prévoyance :

> Un service d’écoute de conseil et d’orientation : appelé « IRCEM Plus », ce service est une plateforme téléphonique qui permet de vous mettre en relation avec des spécialistes. Ils répondent à toutes vos questions liées à votre vie professionnelle en tant que salarié à domicile (sur les formations, les aides financières, …) ou votre vie personnelle (remboursement de frais de santé, …). Vous pouvez également disposer d’un accompagnement pour vos déclarations d’impôts ou pour un problème juridique suite à un divorce ou la négociation d’un contrat par exemple. Les échanges téléphoniques sont entièrement confidentiels.

> Les micro-crédits :
suite à l’étude de votre dossier par une commission, vous pouvez bénéficier d’un micro-crédit pour financer des dépenses liées à votre activité professionnelle. Par exemple, vous pouvez financer des aménagements nécessaires de votre domicile pour les assistantes maternelles, ou votre permis et un véhicule pour les salariés à domicile.

> Un soutien psychologique : l’IRCEM Prévoyance finance gratuitement un soutien psychologique pour les salariés à domicile. Vous êtes mis en relation au téléphone avec un
psychologue (24/24h et  7/7j). Au-delà d’un certain nombre d’heures, vous pouvez bénéficier de visites gratuites chez un psychologue en cabinet. Ce dispositif intervient pour les salariés à domicile qui subiraient des chocs psychologiques suite au décès de votre particulier-employeur ou provoqués par l’isolement de votre activité. Vous pouvez également le solliciter pour vous aider pour des problèmes personnels (addictions, problèmes de sommeil, divorce,…)

>
Des actions de préventions : sur le site internet de l’IRCEM vous pouvez retrouver des modules pour apprendre les premiers gestes de secours civiques. L’IRCEM Prévoyance finance également des sessions de formation de prévention au mal de dos, l’un des premiers maux des salariés à domicile.

> Des aides individuelles : des aides pécuniaires à titre personnel peuvent vous être attribuées suite à l’étude de votre dossier par une commission. 5 types de cas sont étudiés :
. Santé : elles peuvent vous être attribuées lorsque vous avez de fortes dépenses de santé qui déséquilibre votre budget. Des CESU préfinancés peuvent vous être offerts suite à une hospitalisation supérieure à 5 jours pour bénéficier d’une aide à domicile.
. Handicap : pour le financement de travaux d’aménagement du logement, de matériels spécialisés, ou de frais d’hébergement en établissement spécialisé.
. Formation : les stages et formations mises en place par l’Institut FEPEM de l’emploi familial sont gratuits pour tous les salariés à domicile adhérents à l’IRCEM. Pour une formation autre que celles de  l’IFEF, vous pouvez bénéficier d’une aide au financement.
. Aide à l’éducation : pour vos enfants scolarisés au primaire et secondaire. Egalement pour un enfant en études supérieures, s’il a moins de 25 ans et est encore à votre charge.
. Aide d’urgence : suite à un endettement, un divorce, au chômage, ou pour les frais d’obsèques de votre conjoint.

Ecoutez l’enregistrement complet de la conférence « Salarié d’un particulier employeur ou assistante maternelle, découvrez les services mis à votre disposition gratuitement», sur le site du Salon des services à la personne.

Bien communiquer dans le secteur des services à la personne

Mardi 24 janvier 2012

Vous souhaitez vous faire connaître dans le secteur des services à la personne ?
Dans la conférence « Comment communiquer pour vous faire connaître et développer votre activité de services à la personne », en écoute libre sur le site du Salon des services à la personne et animée par Frédéric Benzimera, Dirigeant de Position, retrouvez les conseils d’experts pour vous aider à bien communiquer dans le secteur des services à la personne.


Les besoins de communication dans le secteur des services à la personne :

Joachim Soëtard, Directeur de la communication et du marketing à l’Agence nationale des services à la personne (ANSP), établit un bilan général de communication dans le secteur des services à la personne.  Selon  un sondage mené par l’ANSP, seulement une personne sur dix aurait entendu parler des services à la personne.  Il apparaît que l’on s’intéresse aux services à la personne uniquement lorsqu’on en devient consommateur. Il reste donc un important travail pédagogique à faire auprès du grand public.
C’est pour cela que l’ANSP a mis en place le traceur « S ! », qui permet au public d’identifier facilement les structures de services à la personne. Il est également nécessaire de créer une force collective entre les acteurs du secteur : pour valoriser l’image des services à la personne chacun doit en effet valoriser ses compétences et ses métiers.

Les tendances communicatives des services à la personne :

Valérie March, Auteur de « Comment développer votre activité grâce aux médias sociaux ? », donne les 5 tendances clés en matière de communication dans les services à la personne :

  1. Le point sur le message
    Vous devez définir clairement votre message, faire le choix entre un message qui rappelle aux consommateurs de services à la personne que le coût des prestations est abordable grâce aux aides fiscales mises en place et un message sur le bénéfice de votre prestation par rapport à celles de vos concurrents.
  2. Les évènements de la vie
    Pour réussir à communiquer différemment,  vous pouvez lier vos communications à  des évènements de la vie de votre cible. Ainsi, l’arrivée des bulletins scolaires peut amener  des parents à s’interroger sur la nécessité de faire appel à une structure de cours particuliers.
  3. Internet
    Internet est un très bon outil, à la condition de bien l’utiliser. Il faut développer vos mots-clés autours du secteur des services à la personne et tester différentes campagnes de communication, en mesurer l’efficacité pour définir la plus percutante.
  4. Le réseau de prescripteurs
    Il est important de développer une relation de proximité avec les prescripteurs qui peuvent vous aider à faire connaitre votre offre de services à la personne.
  5. Les medias sociaux
    Tout comme Internet, les medias sociaux sont des outils fonctionnels si vous savez les utiliser et que vous en maitrisez les codes. Dans les services à la personne, il faut vous adresser directement au grand public et mettre en place un partage d’information qui fera vivre vos communautés.

Ecoutez l’enregistrement complet de la conférence « Comment communiquer pour vous faire connaître et développer votre activité de services à la personne »,  sur le site du Salon des services à la personne.

Quoi de neuf dans le secteur du particulier employeur ?

Lundi 16 janvier 2012

Dans la conférence « Innovation dans le secteur du particulier employeur », en écoute libre sur le site du Salon des services à la personne, Marie-Beatrice Levaux, Présidente de la Fédération nationale des particuliers employeurs (FEPEM) , Sophie Bresset, Chargée d’étude de l’emploi et de la famille de l’observatoire de la FEPEM et Martial Delpuech, Directeur Marketing et Communication de la FEPEM, établissent le bilan 2011 du secteur du particulier employeur et les pistes à suivre pour l’année 2012.

Etat des lieux du secteur des particuliers employeurs en 2011 :

Les particuliers employeurs ont soufferts de la perte de l’allègement des charges, mise en place le 30 janvier 2011. Cette nouvelle mesure a engendré une hausse de 12% sur le coût du travail pour les particuliers employeurs.
Néanmoins, les chiffres du secteur restent optimistes : on dénombre plus de 3 600 000 particuliers employeurs qui emploient plus de 1 700 000 salariés à domicile.

Les pistes à suivre pour 2012 :

Les besoins du secteur  sont en constante évolution. Par exemple, l’activité de la PAJE (Prestation d’accueil du jeune enfant) n’a pas désempli en 2011 : la garde d’enfants est devenue une réelle problématique pour les jeunes couples. Pour la FEPEM, cet axe devrait donc être approfondi afin de mieux organiser et structurer cette activité.

Autre enjeu du secteur : l’accompagnement du vieillissement à domicile. En effet, environ 57% des particuliers employeurs ont plus de 60 ans. Or cette population représente des besoins bien d’aide à domicile spécifiques qui sous-entendent une confiance solide entre l’employeur et son salarié à domicile.
Une étude, menée par la FEPEM, montre également qu’un million des particuliers employeurs « fragiles » emploie pendant plus de  4 ans le même intervenant à domicile. Enfin, 64% des personnes interrogées dans le cadre de l’étude, souhaiteraient devenir particulier employeur dans le futur pour vieillir plus longtemps chez soi.

Forte de ce constat, la FEPEM a monté une compagne de communication innovante pour cette année 2011 : «le double des clefs ». La FEPEM lui a dédié un site internet pour mieux s’adresser aux particuliers employeurs. Sur ce site on y découvre des vidéos de mise en situation entre le particulier employeur et son salarié à domicile pour informer simplement des points-clés pour être particulier employeur.

Pour conclure, la FEPEM garde comme objectif pour l’année 2012 la professionnalisation du secteur.

Ecoutez l’enregistrement complet de la conférence « Innovation dans le secteur du particulier employeur » sur le site du Salon des services à la personne.








Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >