3 questions à Christiane Flouquet, Directeur de l’Action Sociale de la CNAV Ile-de-France et Administrateur du PRIF

Pourquoi êtes-vous partenaire de la Maison du Futur ?
Cet espace informe un large public sur les différentes solutions visant à rendre les logements plus fonctionnels et sécurisés. Cette initiative s’inscrit dans les priorités du PRIF qui entend sensibiliser les retraités sur les innovations en matière d’adaptation à la perte d’autonomie.

Quelles sont les ambitions du PRIF pour aider les personnes à mieux vivre chez elles plus longtemps ?
La problématique du vieillissement à domicile est une question complexe recouvrant une multitude de situations mais pour laquelle la dimension de l’amélioration du logement est encore trop peu explorée par les particuliers. Il est donc nécessaire en amont de diffuser des conseils complets et fiables sur les adaptations qui permettent de faire face aux difficultés susceptibles de survenir avec l’avancée en âge.
Le PRIF souhaite à ce titre relayer des messages incitatifs en soulignant l’importance et l’efficacité des aménagements du cadre de vie et en informant les retraités sur le volant d’actions d’amélioration (gestes simples, aides techniques, travaux).  
Par ailleurs, le PRIF a vocation à donner des informations sur les acteurs, les dispositifs et les financements potentiels contribuant à la concrétisation des préconisations.

Vous organisez des ateliers toute l’année à destination des seniors,pouvez-vous nous en dire plus ?
Le PRIF a été créé par les caisses de retraite des trois principaux régimes de base à savoir l’Assurance Retraite Ile-de-France (Cnav), le régime agricole (MSA IDF) et le régime social des indépendants (RSI IDF). Cela dans le but  de proposer aux retraités franciliens, quel que soit leur âge, des ateliers animés par des professionnels formés aux différents aspects du bien vieillir : stimulation de la mémoire, activité physique adaptée, nutrition, sommeil, etc.
Ce cadre d’intervention permet une participation active des retraités ce qui favorise d’autant plus l’appropriation des recommandations transmises. S’il est nécessaire de faciliter la vie au domicile, il est également important de ne pas négliger la vie sociale qui peut s’altérer lors du passage à la retraite. Les ateliers déployés par le PRIF concourent au maintien ou au développement de la vie sociale. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’une rencontre sur un atelier débouche sur des contacts amicaux ou sur une envie de commencer une activité sociale (bénévolat…).

> Découvrez l’intégralités des innovations de la Maison du Futur

> Pour visiter la Maison du Futur et tester ses innovations, demandez votre invitation gratuite au Salon des services à la personne

Partager cet article :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz
  • Netvibes
  • LinkedIn
  • Wikio FR
  • Technorati
  • Digg
  • del.icio.us

Tags: , , , , , , , ,



Laisser un commentaire pour : 3 questions à Christiane Flouquet, Directeur de l’Action Sociale de la CNAV Ile-de-France et Administrateur du PRIF








Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >