Aide à domicile et franchise : quelles perspectives pour 2017 ?

Les services à la personne plus couramment abrégés SAP, se sont amplement développés au cours de la dernière décennie. Cette croissance exponentielle est en partie motivée par le taux en hausse de natalité ainsi que le vieillissement de la population. D’autre part, certaines subventions rendent le maintien à domicile plus accessible aux ménages.

Les principaux bénéficiaires des SAP

Les seniors de plus de 75 ans sont les principaux requérants des services à la personne. Près de 50% des particuliers employant directement des aidants justifient d’un revenu au-delà de 3000€. 62% des ménages qui font appel à des prestataires disposent de moyens nettement plus modestes si l’on considère les revenus mensuels moyens dépassant rarement la barre des 1500€. Les SAP rencontrent ainsi une demande en constante hausse malgré des facteurs d’instabilité. On peut citer les réductions imputées aux subventions fiscales et sociales ainsi que le recul du pouvoir d’achat de nombreux ménages.

Rétrospective de l’aide à domicile en 2016

Les réseaux de franchise à domicile à l’instar de Coviva, Centre Services, Maison et Services ainsi qu’Age d’Or Services, ont achevé l’année passée sur un bilan positif. Dans le cas précis de Maison et Services, l’essor s’est traduit par l’ouverture d’une nouvelle franchise par mois. Ce succès repose sur l’accompagnement des franchisés mais aussi sur les formations prodiguées au personnel. De nouveaux animateurs ont intégré l’équipe, aidant les franchisés à gérer efficacement les différents secteurs d’activité des SAP concernés.

Un tremplin pour la création d’emplois

En tenant compte du vieillissement de la population, il est évident que les départs en retraite seront nombreux dans les années à venir. Les employés de maison et les assistantes maternelles, sont particulièrement concernés par cette fin de carrière imminente. Sur la décennie 2010-2020, 490 000 départs sont estimés tandis que la création de 150 000 nouveaux postes dans le secteur des services aux particuliers est prévu pour la même période. Des études basées sur la situation prévalant en 2011 ont permis d’estimer que la dépendance des personnes âgées devrait connaître une croissance d’environ 30% avant 2030. En parallèle, la tendance haussière de la natalité est pressentie comme un levier de création de postes d’assistantes maternelles.

Un développement continu pressenti pour 2017

Les réseaux de franchises SAP restent confiants. Ils prévoient ainsi l’ouverture de nouvelles agences (une dizaine en ce qui concerne Maison et Services). Ces franchises ne seront pas uniquement implantées en Métropole si l’on se réfère aux prévisions des dirigeants. Outre le développement vers les DOM-TOM, les franchises s’engagent à optimiser la qualité de leurs services. L’objectif est d’anticiper les besoins évolutifs. 2017 verra ainsi une optimisation de l’information, la création d’emplois dans des conditions non arbitraires et une amélioration des prestations fournies par les structures existantes.

Les SAP baignent dans un climat favorable à leur essor. Selon les estimations donc, les franchises disposent du potentiel nécessaire pour garantir des prestations innovantes tant pour les personnes assistées que pour les employés du secteur.

Ce contenu a été rédigé par notre partenaire Toute la Franchise

Partager cet article :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz
  • Netvibes
  • LinkedIn
  • Wikio FR
  • Technorati
  • Digg
  • del.icio.us


Laisser un commentaire pour : Aide à domicile et franchise : quelles perspectives pour 2017 ?






Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >