La dépendance dans le top 3 des préoccupations des Français

4 mai 2011

La Fédération Française des Sociétés d’Assurances (FFSA) vient de diffuser les résultats d’une étude mesurant la perception de la dépendance ainsi que le degré d’anticipation de ce risque, chez les Français de 45 à 75 ans.

Ce sondage révèle que le risque de dépendance est aujourd‘hui en haut de la liste des préoccupations de la population française, juste derrière la protection de sa famille en cas de décès et l’aide financière à ses enfants ou petits-enfants.
Parmi les chiffres clés, on remarque que, pour  79 % des sondés, il est en effet important de se prémunir contre ce risque de perte d’autonomie le plus tôt possible. De plus 84 % estiment que le débat actuel sur le financement de la dépendance des personnes âgées est crucial. Pour 34 % des interrogés, il s’agit même d’une priorité nationale car plus d’un Français sur 2 déclarent avoir une épargne insuffisante pour faire face seul à ce risque.


Source : Etude CSA – FFSA «Les Français face à la dépendance.»

La loi du 23 juillet 2010 : le point sur les évolutions réglementaires

2 mai 2011

Evolutions du régime de l’agrément, des champs d’utilisation du Chèque emploi service universel préfinancé,  … la loi du 23 juillet 2010, relative aux réseaux consulaires, au commerce, à l’artisanat et aux services a eu de nombreuses répercussions sur les professionnels du secteur.

Faites le point sur les changements liés à cette loi avec Vincent Delpey, directeur général adjoint de l’Agence nationale des services à la personne, et sa conférence tenue sur le Salon des services à la personne 2010.

Ecoutez la conférence « La loi du 23 juillet 2010 : quelles évolutions réglementaires ? » 

Organisée par :
loi du 23 juillet 2010 évolutions réglementaires

Comment créer son activité de services à la personne ?

29 avril 2011

Le secteur des services à la personne fait partie des plus dynamiques de l’économie française. Le nombre de structures prestataires de service à la personne est passé de 5 500 à 20 000 en seulement 3 ans*.
L’aventure vous tente ? Avec cette conférence en ligne, faites le point sur ce qu’il faut savoir avant de vous lancer : les activités autorisées, les différents types de structure, les agréments à demander

Écouter la conférence «Comment créer son activité de services à la personne ?»

En partenariat avec :

*Source ANSP et BIPE

Nouveau guide ANSP : « La démarche qualité dans les services à la personne »

27 avril 2011

Cette nouvelle publication de l’Agence Nationale des Services à la Personne accompagne les professionnels du secteur dans mise en œuvre de leur démarche qualité.

Vous trouverez dans ce guide :

- Une méthodologie pour mettre rapidement en place une démarche qualité,
- Des fiches pratiques proposant des pistes d’action sur les principaux « engagements qualité » du secteur,
- Une boîte à outils pour vous aider à améliorer la qualité de votre organisation.

Télécharger le guide « La démarche qualité dans les services à la personne ».

Les indemnités kilométriques des assistantes maternelles revues

25 avril 2011

Une instruction fiscale du 25 février dernier avait déjà revalorisé le montant maximal des indemnités kilométriques des assistantes maternelles pour 2011. Mais, hausse du prix des carburants oblige, une instruction du 14 avril émanant du ministère du budget, a de nouveau réajusté ce montant.

Rappel des montants d’indemnités kilométriques pour 2011.

Urgence pour les associations des services à la personne

22 avril 2011

En plein débat sur le financement de la dépendance, le collectif d’associations des services à la personne tire de nouveau la sonnette d’alarme. Lundi dernier, lors d’une conférence de presse, Hugues Vidor, directeur général d’Adessa à Domicile, mentionnait la «situation financière désespérée » des associations du secteur.

Depuis fin 2009, le groupe réclame un fonds d’urgence de 100 millions d’euros pour surmonter les difficultés liées à la crise.
La ministre des Solidarités, Roselyne Bachelot, avait d’ailleurs évoqué en janvier dernier, la levée d’un fonds de 50 millions, prélevés sur les crédits de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie. Depuis pourtant, « il ne se passe rien », précise Jean-Marie Barbier, président de l’Association des paralysés de France.

Le collectif craint également la suppression de 20.000 emplois sur 2010 et 2011.

Source : Le Figaro, L’aide à domicile veut un fonds d’urgence.

Nouvelle édition du baromètre d’image des services à la personne

20 avril 2011

Les Français ont une image de plus en plus positive des services à la personne et connaissent mieux le secteur. Une bonne nouvelle annoncée dans la 2ème édition du baromètre d’image des services à la personne, menée par LH2 pour le compte de l’Agence nationale des services à la personne (ANSP).

Dans le détail, l’ANSP fait ressortir 4 grands enseignements :

> Les Français ont une meilleure connaissance du secteur
Pour 77% des sondés (vs 45% en 2010), les services à la personne évoquent principalement les services de la vie quotidienne. Ils sont 60% (vs 55% en 2010) à associer les services à la personne aux services aux personnes dépendantes, et enfin 33% (vs 14% en 2010) à les associer aux services rendus à la famille.

> Une image de plus en plus positive des services à la personne
91% des Français  (vs 88% en 2010) ont une bonne image des services à la personne et 37% en ont une « très bonne image » soit une hausse de 13% par rapport à l’année dernière  (vs 24% en 2010).

> Les Français font confiance aux services à la personne
89% des Français pourraient faire confiance à un intervenant à domicile (vs 84% en 2010).

> Un secteur toujours en cours de développement
La quasi-totalité ( 97%) des Français pensent que les métiers de services à la personne mériteraient d’être davantage reconnus.

Plus d’information sur le 2ème baromètre d’image des services à la personne.

Réforme de la dépendance, la prise de position du Medef

14 avril 2011

Le Medef, conseil exécutif de l’organisation patronale, vient de dévoiler une liste de 20 propositions dans le cadre de la réforme de la dépendance propose un système à 2 niveaux :

- Recentrer le socle public de solidarité actuel (l’allocation personnalisée à l’autonomie) sur les personnes aux revenus les plus modestes. L’organisation patronale exclue que celui-ci engendre un «nouveau financement par les entreprises, compte tenu du coût du travail et de l’ampleur de nos déficits, mais aussi du risque même de la dépendance qui concerne peu l’entreprise».

- Mettre en place «une solution assurantielle» sous la forme d’une couverture universelle privée obligatoire. Le Medef invite également l’Etat à instaurer une aide publique à la souscription pour garantir l’accès pour tous à ces assurances.

Lors de ses différentes interventions sur le sujet, Laurence Parisot, Présidente du Medef, a rejetté l’idée d’instaurer une deuxième journée de solidarité, idée soulevée par l’Elysée au début du mois : « outre les difficultés pratiques de mise en œuvre pour les entreprises, cette proposition conduirait à faire peser à nouveau le financement de la protection sociale sur les revenus du travail et en particulier sur les salariés ».

Elle a enfin précisé que, pour le Medef, la piste d’un alignement du taux de CSG des retraités sur celui des actifs « devra être explorée mais seulement si un appel à la solidarité nationale se révélait incontournable. »

Rappel du calendrier de la réforme du financement de la dépendance.

Source : Le Figaro, article : « Les 20 propositions du Medef concernant la dépendance« .

Alzheimer : le « finger-food » se développe pour aider les malades

13 avril 2011

Alzheimer : le « finger-food » se développe pour aider les maladesLe finger-food, ou le « manger-main », encore expérimental il y a 8 ans, gagne du terrain dans les maisons de retraite françaises. Il s’agit en effet d’une pratique de plus en plus encouragée, particulièrement pour les malades d’Alzheimer.
« A certains stades de la maladie d’Alzheimer, le patient ne sait même plus ce qu’est une fourchette, à quoi elle sert, comment on l’utilise, mais spontanément certains portent la main à l’assiette », confie Anne Babkine, l’une des responsables de la branche maison de retraite du groupe de restauration collective Avenance (Elior).

Les repas sous forme de bouchées, à manger avec les mains, permettent à la personne âgée de conserver un peu d’autonomie et répondent également à un autre trouble lié à cette maladie : la déambulation. « Certains patients sont incapables de rester assis et peuvent marcher 5 voire 10 km par jour » précise Linda Benattar, directrice médicale d’Orpea (250 établissements en France). « Donc, pour les aider à se nourrir, on place des assiettes de bouchées sur leur chemin, avec des cakes salés, des petits farcis, des petits choux ».

Sur le même sujet, écoutez en accès libre la conférence « Alzheimer, repérer les premiers symptômes, anticiper l’évolution, se faire accompagner »

Source – Article du site aveclesaidants.fr : « Alimentation: le « finger-food » au secours des malades d’Alzheimer »

Le secteur des services aux particuliers : 1er secteur créateur d’emplois

11 avril 2011

Le Pôle Emploi a annoncé les résultats de l’enquête « Besoins de main d’œuvre », menée en collaboration avec le CREDOC et qui révèle la liste des métiers les plus recherchés en 2011.

Parmi les chiffres clé : le secteur des services aux particuliers reste le premier secteur créateur d’emplois avec 41,8 % des intentions de recrutement (+1,3 % cette année). Au sein de ces services, le domaine de la santé et de l’action sociale représente 28,0 % des projets du secteur.  De son côté, l’hébergement médicalisé pour les personnes âgées affiche une hausse de 19,7 %.

Plus spécifiquement, les services à la personne (garde d’enfant, aide ménagère, aide aux personnes handicapées)  totalise 10% de la demande.

A noter également, les métiers des services à la personne font partie des emplois les plus recherchés par les employeurs : les aides et employés polyvalents de cuisine ainsi que les aides à domicile et aides ménagères font parties des 15 métiers enregistrant les plus fortes hausses du nombre de projets de recrutement (+ 9 808 projets de recrutement par rapport à 2010).

Source : Enquête « Besoins en main-d’œuvre » de Pôle Emploi.






Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >