Retrouvez les conférences du Salon des services à la personne à écouter en ligne

10 décembre 2010

Services à la personne : conseils d'expertsVous n’avez peut-être pas eu le temps d’assister à tous mes rendez-vous que vous aviez repéré dans le programme de l’édition 2010 ? Où tout simplement vous n’avez pas pu vu déplacer ? Les conférences du Salon des services à la personne sont dorénavant en écoute sur le site !

Il vous suffit de cliquer pour profiter des conseils des experts du secteur des services à la personne …. et bien d’autres !

Sélectionnez les conférences selon votre profil, vous êtes :

Un particulier
Un créateur ou auto-entrepreneur dans
le secteur
Un dirigeant dans le secteur
Un intervenant à domicile ou en recherche d’emploi

La Ministre Roselyne Bachelot en direct du Salon des services à la personne

9 décembre 2010

Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, Roselyne Bachelot souhaitait rencontrer les acteurs du secteur des services à la personne. La 4e édition du salon a permis d’entamer la discussion. La Maison du Futur a fait forte impression : « ce qui me frappe a déclaré la ministre, c’est que toutes ces innovations sont extrêmement utiles aux personnes en situation de fragilité, mais au-delà, ce sont de fantastiques avancées pour tout le monde ! »

Retrouvez toutes les interviews et reportages vidéos de la WebTv du Salon des services à la personne 2010.

Frédéric Lefèbvre en visite officielle sur le Salon des services à la personne

9 décembre 2010

Le 26 novembre dernier, Frédéric Lefèbvre, le nouveau Secrétaire d’État chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services, des Professions Libérales et de la Consommation explore la 4e édition du Salon des services à la personne. Un secteur « qui compte » a-t-il précisé : « je suis heureux d’ailleurs qu’il commence à atteindre la maturité. »

Retrouvez toutes les interviews et reportages vidéos de la WebTv du Salon des services à la personne 2010.

Auto-entrepreneurs dans les services à la personne, comment vous lancer ?

6 décembre 2010

Auto-entrepreneur dans les services à la personneSur 322000 créations d’auto-entreprises en 2009, 51000 l’ont été dans le secteur des services à la personne. Le régime de l’auto-entrepreneur est un des leviers de développement d’activité du secteur. Comprendre le régime et prendre en compte la règlementation du secteur sont essentiels pour réussir son projet. Quelles sont les activités règlementées ? Quelles sont les particularités du régime ? Quels agréments demander ? Faites le tour de ces points essentiels avec des experts et le témoignage d’auto-entrepreneurs.

La conférence animée par Dominique Dambert sur le Salon des services à la personne est écoutable directement en ligne !

Retrouvez les conseils d’experts du régime auto-entrepreneur dans les services à la personne.

Echange logement contre heures de services à domicile…

5 décembre 2010

C’est le concept étonnant développé par Risehome, agence de mise en relation entre étudiants ou jeunes travailleurs et personnes âgées ou familles avec enfants en recherche d’aide à la maison. Le principe est simple, un étudiant est logé au sein de de la famille et en échange, il s’engage à donner 15 heures dans sa semaine soit pour donner un coup de main à l’entretien de la maison, aider aux devoirs des petits ou bien accompagner une personne âgée qui se sent seule. Une démarche « solidaire et économique pour tout le monde » !

aide domicile personne agee

Pour proposez vos services contre un logement ou rencontrer un étudiant à héberger, rendez-vous sur le site de Risehome.

Lancement du label Cap’Handéo

4 décembre 2010

Label Cap'HandéoCe label garantie au client, en situation de handicap, une intervention à domicile sécurisée et adaptée. C’est l’objectif premier du label précisait Patrick Rothkegel Directeur Géréral d’Handéo Services sur le Salon des services à la personne, « permettre à toute personne en situation de handicap et ce, quelque soit son handicap, sa situation géographique ou ses ressources de repérer facilement les services de proximité conçus pour l’aider à mieux vivre. »

Repère immédiatement visible, le label Cap’Handéo offre aux entreprises, spécialisées dans l’accueil et l’accompagnement de personnes en situation de handicap, une meilleure visibilité sur le marché des services à la personne.

Label Cap’Handéo, une garantie de qualité pour le client final

Le référenciel à respecter pour obtenir le label Cap’Handéo s’articule en 5 grandes thématiques et comporte au moins une vingtaine de caractéristiques spécifiques à l’accompagnement des personnes en situation de handicap.

Ainsi, une entreprise labellisée Cap’Handéo s’engage à remplacer un intervenant bloqué sur la route dans l’heure qui suit au domicile de son client. Ses intervenants sont formés et tiennent compte dans leur prestation de services des spécificités liées à chaque handicap.

Retrouvez la présentation du Label par Patrick Rothkegel, Directeur Général d’Handéo sur la WebTV du Salon des services à la personne.

Plus d’information sur la procédure de labellisation sur le site d’Handéo Services.

Comment mieux vivre plus longtemps ? Conseils d’experts en ligne

3 décembre 2010

Aide aux personnes âgéesL’espérance de vie des Français gagne du terrain tous les jours… Grâce aux progrès de la médecine, en dix ans, les hommes ont gagné 3 années d’espérance de vie et les femmes 2. Mais comment anticiper les dernières années ?

Comment vivre le plus longtemps possible en préservant son autonomie ? Quelles sont les différentes solutions de prise en charge des aînés (partielle, totale…) ? Existe-t-il des « recettes » pour rester longtemps en bonne santé ? Doit-on et, si oui, comment peut-on accepter le vieillissement ? Quel est l’impact du stress ou de notre hygiène de vie sur notre santé ? Quels sont les facteurs clés pour vivre mieux et plus longtemps ? Sans parler de recettes miracles, surveiller son alimentation, pratique l’exercice physique et intellectuel, entretenir une vie sociale et affective, faire des projets, s’occuper de soi et de sa santé mais aussi des autres… sont reconnus comme autant de comportements susceptibles d’influer sur notre santé et notre qualité de vie. Autour de la table : écrivains, médecin, nutritionniste explorent ou recommandent quelques pistes réalistes pour aider chacun à se donner toutes les chances de « réussir son vieillissement ».

Retrouvez l’intégralité de leurs discussions, écoutable directement en ligne sur le site du Salon des services à personne.

Faites le diagnostic sécurité de votre domicile en quelques clics

3 décembre 2010

Après l’annonce du programme de sécurisation du domicile des personnes âgées par Laurent Wauquiez, le site dédié au diagnostic est en ligne. Vous pouvez dorénavant directement en ligne détecter les aménagements de votre domicile qui peuvent présenter des risques pour une personne âgée.

.

Aide aux personnes âgées : sécurisation du domicileLa rampe d’escalier est-elle à la bonne hauteur ? L’accès aux sanitaires est-il suffisamment éclairé la nuit ? Les questions du guide en ligne vous permettent d’identifier tout ce qui ne se voit pas à l’œil nu et pourrait pourtant occasionner de chutes !

Pour utiliser l’outil de diagnostic, vous devez vous inscrire sur le site e.securisation.

Pour rappel, le collectif CLAC milite également pour que la lutte contre les accidents de la vie courante soit reconnue grande cause nationale en 2011.

Conférence : Les lois évoluent pour les métiers des services à la personne

26 novembre 2010

Evolutions législatives dans les services à la personneLa conférence « Quelles évolutions règlementaires ? » a permis à Vincent Delpey, directeur général adjoint de l’ANSP, de présenter les modifications apportées par la loi du 23 juillet 2010, relative aux réseaux consulaires, au commerce, à l’artisanat et aux services, qui affecte les professionnels des services à la personne.

La première évolution d’envergure est la suppression de la clause d’exclusivité pour pouvoir bénéficier de l’agrément de l’ANSP. Une personne exerçant une seconde activité peut maintenant être reconnue comme professionnel des services à la personne, au même titre qu’une personne n’exerçant que dans ce secteur.

En contrepartie, l’agrément ne suffit plus à lui seul pour pouvoir bénéficier des avantages sociaux et fiscaux. Il faut aussi que l’activité soit exclusive. Rassurez-vous, il n’y a pas de changement radical, juste un nouveaux régime déclaratif.

En cas de non respect des lois, des contrôles et sanctions sont maintenant prévus. Si un prestataire de service dont ce n’est pas l’activité principale, prétend aux avantages fiscaux, il peut en être privé pendant 12 mois, et cela même si son activité devient exclusive entre temps. Le client sera toutefois protégé et conservera le droit aux crédits d’impôts, même si l’entreprise a été sanctionnée.

Le Chèque Emploi Service Universel (CESU) a également évolué. Le bénéficiaire du CESU n’est plus obligé de l’utiliser pour une prestation effectuée à son domicile propre et peut l’utiliser pour une prestation au domicile d’un parent.

Pour plus d’informations sur les modifications apportées par la loi du 23 juillet 2010, rendez-vous sur Legifrance.fr.

Alzheimer. Les aides à domicile ont un rôle à jouer

26 novembre 2010

conference-AlzheimerPour les cinq spécialistes de la maladie présents à la conférence animée par la journaliste Véronique Anger : « Alzheimer, repérer les premiers symptômes, anticiper l’évolution et se faire accompagner », le plus nuisible pour les personnes atteintes est le retard de diagnostic. Or en France, le retard de diagnostic est estimé à 2 ans après les premiers symptômes. Les prestataires de service à domicile ont leur rôle à jouer dans cette bataille contre la maladie.

Pour Catherine Ollivet, Présidente de France Alzheimer 93 – Espace Ethique AP-HP : « Il n’y a pas que les pertes de mémoire, dès qu’un changement de comportement est observé chez une personne d’un certain âge, il faut donner l’alerte ! ». Un changement de comportement ne signifie par forcément que la personne est atteinte d’Alzheimer, mais plus la maladie est décelée tôt, plus le traitement sera efficace et permettra à la personne de conserver ses capacités plus longtemps.

Le professeur Marc Verny , Chef du service gériatrie, Pitié-Salpétrière, rappelle que le nombre de malades d’Alzheimer diagnostiqués en France est de 850 000 selon les chiffres officiels. Il poursuit dans le sens de la présidente de l’association Alzheimer 93 : « Ce n’est pas parce qu’un parent peut parler de son enfance, de la guerre ou de l’école de son temps qu’il n’est pas atteint. Alzheimer touche dans un premier temps les capacités de mémorisation, c’est donc les événements récents qui sont révélateurs ! Un proche peut prendre ça pour un élément dépressif… Il faut le signaler ! ».

Repérer la maladie rapidement est essentiel afin d’empêcher la qualité de vie de la personne atteinte de se dégrader. « Avec les malades, nous travaillons sur les capacités qu’ils possèdent encore afin d’éviter qu’ils ne les perdent, la maladie doit être diagnostiquée tôt. » précise Laure Blanc, Directrice du SSIAD ADMR « Santé chez Soi ». Lire la suite






Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >