Un réseau relationnel efficace se travaille toute l’année. Prenez un bon départ pour 2010 !

5 janvier 2010

Nouvelle Conférence-Entraînement « Comment développer votre chiffre d’affaires grâce à votre réseau relationnel ? »
Jeudi 11 février 2010, de 14h à 18h, Paris.

Il y a des entrepreneurs qui ne prospectent jamais, des indépendants qui trouvent facilement des partenaires pour améliorer leurs offres de services, des créateurs d’entreprises qui comptent de nombreux soutiens. Leur secret ? Un réseau relationnel vivant et actif ! Découvrez lors de la prochaine Conférence-Entraînement, organisée par Place des réseaux, les meilleures pratiques pour faire de votre réseau relationnel un puissant moteur de business.

Avec un volet entier consacré à votre bande-annonce, découvrez des actions concrètes, des exercices, des mises en pratiques immédiates… vous profitez d’un entraînement intensif pour progresser dans votre pratique des réseaux.

attention.png Offre promotionnelle jusqu’au 18 janvier 2010 :
39 € HT au lieu de 49 € HT !

Managers des services à la personne, formez-vous à Sciences Po !

10 décembre 2009

Maître mot de l’année 2009 dans le secteur des services à la personne, la professionnalisation. Mais les intervenants à domicile ne sont pas les seuls concernés ! Bien des managers d’entreprises de services à la personne réclament des formations et un accompagnement dans leur parcours professionnel.

Pour eux, l’université de Sciences Politiques d’Aix-en-Provence a ouvert en 2008 une formation spécialement conçue pour les responsables et cadres de services à la personne et d’établissements médico-sociaux. Proposée en continue avec 66 heures de cours, la formation intitulée « Optimiser les conduites managériales des responsables et des cadres de services à la personne et d’établissements médico-sociaux » se déroule de janvier à décembre, un jour par mois. Elle aborde des domaines essentiels tels les ressources humaines, les questions juridiques et le management. De quoi offrir aux managers du secteur des pistes de progrès solides !

Intéressé ? Vous pouvez encore faire parvenir votre dossier de candidature pour la session de janvier 2010. Plus d’informations sur le site de l’ANSP.

Auto-entrepreneurs, les formalités obligatoires avant la fin de l’année

7 décembre 2009

attention.pngPlusieurs démarches administratives doivent être effectuées avant la fin de l’année 2009. Si vous avez opté pour le régime de l’auto-entrepreneur, voici deux points sur lesquels être particulièrement vigilant :

1/ Si vous n’avez pas déclaré de CA pendant 12 mois consécutifs : vous pouvez perdre votre statut d’auto-entrepreneur et voir votre activité requalifiée automatiquement en micro-entreprise classique. Plus de détails si vous n’aviez pas encore encaissé, ni déclaré de CA. >>

2/ Exonération de taxe professionnelle : que vous ayez ou non opté pour le prélèvement fiscal libératoire, il vous faut renseigner le formulaire 1003-P pour en bénéficier et ce, avant le 31/12/2009. Comment télécharger et renseigner le formulaire 1003-P. >>

Ces informations ont été publiées aujourd’hui dans la lettre de Planète auto-entrepreneur. >>

Depuis le 19/10/09 : allégement des frais liés au paiement pas Cesu des structures de garde d’enfants

4 décembre 2009

Le décret n° 2009-1256 adopté le 19 octobre dernier exonère en effet les structures de garde d’enfants de « la rémunération ainsi que de tous frais de quelque nature que ce soit relatifs au remboursement des chèques emploi-service universels ». En clair, les frais engagés par les structures de garde d’enfants lorsqu’elles se font payer par Cesu ne leur seront plus imputés. Cette mesure pourra-t-elle soutenir l’activité des gardes d’enfants, touchées par la crise ?

Consulter le décret 2009-1256 du 19 octobre 2009 >>

Plus de 20 000 visiteurs lors de la 3e édition du Salon : des échanges, des débats… les acteurs du secteur ont beaucoup à se dire !

3 décembre 2009

Une constante au salon, ça cause !… au Pôle Emploi, sur les stands des exposants, devant les animations découvertes… Les visiteurs, les intervenants discutent, échangent, partagent leurs points de vue. Dans les salles de conférences, pareil. Les débats sont animés et pour tous les invités, la première nécessité du secteur : continuer les efforts de professionnalisation des structures prestatairfes et des intervenants. Ce qui impose, entre autres, la signature d’une convention collective unique.

Vous pouvez d’ailleurs retrouver les principales déclarations des invités des débats sur le blog :
Grand débat des Syndicats : vers une convention collective unique ?
Colloque, temps I : une vraie progression de la demande mais de lourds enjeux pour améliorer l’offre de services

Prise de parole également du côté de l’Agence nationale des services à la personne qui a profité de sa présence au salon pour rappeler les dernières estimations du BIPE pour 2009 :

  • L’offre de services continue à se développer avec 19 000 organismes agréés contre seulement 5 500 en 2005.
  • La valeur ajoutée du secteur devrait croître de 6 % en 2009 alors que le PIB de la France devrait décroître de 1,5 %.
  • Les services à la personne auront créé en 2009 16 000 postes en équivalent temps plein dans un contexte général de destruction d’emplois.

Et pendant que les professionnels du secteur dessinent son avenir, quelques visiteurs grand public font une pause bien méritée entre 2 stands…

Les services à la personne, seul secteur créateur d’emplois pendant la crise ?

2 décembre 2009

Dans le cadre de la semaine pour l’emploi, Laurent Hénart, Président de l’Agence nationale des services à la personne (ANSP) fait le point des perspectives d’embauches du secteur. Si celui-ci a connu en 2009 un fort ralentissement de la création d’emploi, il continue malgré tout d’embaucher. A l’appui, le chiffre encourageant avancé par le député de la Meurthe-et Moselle, « aujourd’hui, une création d’emploi sur quatre en France se fait dans les services à la personne. »

Mais de nombreuses questions forcent à nuancer cet optimisme. Cette dynamique peut-elle se poursuivre avec la baisse du pouvoir d’achat ? Les services à la personne ne seraient-ils réservés qu’aux riches ? Quel est l’avenir des emplois créés : « petits boulots » ou véritables emplois rémunérateurs ?

Des réponses dans l’interview de Laurent Hénart sur TF1 News. >>

Professions libérales, pourquoi ne pas profiter des avantages du CESU ?

27 novembre 2009

Une suggestion de la banque postale qui permet aux professions libérales médicales d’accéder à ce cadre fiscal attractif. Tout se passe comme si vous commandiez des CESU pour en faire profiter vos collaborateurs, sauf que le bénéficiaire final… c’est vous !

Concrètement :

  • Les aides financières sont déductibles de votre résultat d’activité ou exonérées de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 1830 € par an et par bénéficiaire et sous certaines conditions),
  • Vous êtes exonéré de cotisations sociales sur les aides financières versées,
  • Vous pouvez imputer un crédit d’impôt de 25% (2)  sur votre impôt à payer au titre de votre activité.

Le détail du dispositif sur le site de l’ANSP >>

Plus de déduction fiscale pour les activités de soutien scolaire ?

27 novembre 2009

Pas encore…
L’amendement déposé le 12 novembre par Lionel Tardy (député UMP de Haute-Savoie) demandant la fin de cet avantage fiscal ne concerne que les entreprises de soutien scolaire. Les particuliers faisant appel aux services d’intervenants à domicile indépendants ou d’associations pourront toujours bénéficier des 50 % de déduction fiscale prévue dans le plan Borloo.

L’amendement n°127 a été adopté par l’Assemblée Nationale lors de la séance du 13 novembre 2009. Si cette disposition est entérinée par le Sénat lors de l’examen de la loi de finances pour 2010, elle entrera en vigueur le 1er janvier 2011.
Contenu de l’amendement n° 127 :
« Le présent amendement exclut de l’assiette des dépenses ouvrant droit à la réduction ou au crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile et les services à la personne, les sommes versées à une entreprise fournissant un soutien scolaire ou des cours à domicile. Les sommes directement versées à un salarié pour les mêmes prestations ainsi que les sommes versées à une association ou à un organisme non lucratif pour les mêmes prestations continueraient à ouvrir droit à l’avantage fiscal. »

Comment effacer des traces peu glorieuses laissées sur la toile ?

25 novembre 2009

Quand vous vous googlez, de vieilles références sortent dans les premiers résultats ? Pire des photos personnelles publiées par des amis ? Découvrez dans la dernière lettre de Place des réseaux parue hier des conseils pratiques pour faire disparaître ces traces au profit de contenus professionnellement plus valorisants.

carte-rp-pdr.pngÀ découvrir également :
Un dossier complet pour mieux se connaître et améliorer la gestion de son réseau, une nouvelle rubrique, « les réseaux bougent » pour faire le point de toute l’actualité des réseaux, partout sur le territoire et bien d’autres articles et actus dans la lettre de novembre. >>

Colloque, temps II : innovation et professionnalisation, un passage obligé

19 novembre 2009

Autour de la table ronde, les invités se sont longuement entretenus sur la question d’une régression de la demande de services due au surcoût imposé par la professionnalisation. Bien évidemment, on ne peut pas améliorer la formation des salariés, instaurer des normes de qualité et des certifications des entreprises et des associations sans que les prix des services offerts ne s’en ressentent.

Mais pour tous, cette professionnalisation est un passage obligé pour le secteur. C’était d’ailleurs la conclusion du débat des syndicats ce matin. Pourquoi ? Pour améliorer la qualité des services, répondre aux besoins grandissants des particuliers, que ce soit des personnes dépendantes ou des actifs aux modes de vie en mutation et pour enfin, améliorer les conditions de travail et parcours professionnels des salariés du secteur.

Jacques Manardo, Président de la FESP, ajoute alors justement, « il y a autant de modèles d’interventions et de mesures à prendre qu’il y a de secteurs variés dans les services à la personne. » En effet, impossible de penser une seule voie de professionnalisation quand les acteurs concernés sont aussi différents : entreprises, associations, particuliers-employeurs…

Mais de nombreuses mesures ont déjà été prises par ces acteurs ou sont en cours ! Ainsi les certifications proposées aux entreprises ont considérablement amélioré les relations employeurs-salariés. Un progrès bien perçu par les clients qui, dans la plupart des cas poursuit Jacques Manardo, sont prêts à payer plus au vu de l’amélioration du service rendu ! Une bonne nouvelle quand on se souvient de l’état mitigé des financements publics en matière de services à la personne (présenté ce matin lors du débat des syndicats) !

Bien d’autres mesures ont été présentées, mais comment les résumer en quelques mots. S’il fallait retenir les points clés : démarche qualité, agrément pour les services innovants, amélioration des relations employeurs-salariés, particuliers-employeurs et intervenants à domicile,

Professionnaliser c’est aussi améliorer la formation* initiale, par l’alternance, entre autres, totalement inexistante dans les services à la personne. Et pour conclure sur une note encourageante Marie-Béatrice Levaux, Présidente de la FEPEM, s’est félicité de la création de nouvelles certifications professionnelles pour les métiers de l’emploi familial et des assistants maternels. Des qualifications dont vous pourrez avoir un aperçu dans la salle voisine où se déroule la remise des premiers diplômes d’assistant maternel/garde d’enfants, employé familial et assistant de vie dépendance. Enfin, une vraie reconnaissance pour ces métiers trop souvent qualifiés de « petits boulots  » !

* le saviez-vous ?
Dès sa première heure effectuée chez un particulier-employeur, un salarié dans les services à la personne a droit à 40 heures de formation ouverte et à distance gratuite. Une opportunité peu connue qui pourrait pourtant aider bon nombre d’entre eux dans leur progression professionnelle ! (Source : FEPEM)






Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >