Vers une deuxième journée de solidarité pour financer la dépendance ?

17 juin 2011

Malgré les polémiques soulevées en début de semaine à l’occasion du lundi de Pentecôte, Jean-Pierre Raffarin a récemment suggéré d’instaurer une deuxième journée de ce type, pour répondre aux problèmes de financement de la dépendance.
Déjà à l’origine de la première journée de solidarité, l’ancien Premier ministre estime qu’il s’agit de «la solution la plus simple» pour financer la dépendance.

Cette option avait d’ailleurs déjà été abordée dans un rapport du Sénat publié le mois de février, ainsi que dans les conclusions du groupe de travail animé par Bertrand Fragonard, rendues publiques en mai dernier.

Pour rappel du calendrier, les conclusions des groupes de travail ministériels sont attendues pour le 21 juin. Le président de la République devra ensuite  arbitrer en juillet sur les différentes pistes proposées.

Source : Le Figaro – article « Raffarin pour une seconde journée de solidarité. »

Les retraités pourraient participer au financement de la dépendance

10 juin 2011

Le rapport en préparation depuis plusieurs mois par le Conseil économique, social et environnemental sur le financement de la dépendance mentionne une possible hausse du taux de CSG (Cotisation Sociale Généralisée) sur les pensions de retraite. Le taux s’alignerait sur celui appliqué aux salaires (7,5 %) et pourrait passer à 6,6%.

Toutefois cette recommandation a déjà été écartée une première fois par le gouvernement. La remise du rapport par le Cese (Conseil économique, social et environnemental) sera l’occasion d’en débattre à nouveau.

Source : L’Express.

« L’ANSP, un outil partagé de R&D du secteur des services à la personne »

9 juin 2011

C’est le commentaire livré par le  nouveau Président de l’Agence Nationale des Services à la Personne, Olivier Wickers, à la suite du Conseil d’administration stratégique du 19 mai dernier. Objectifs de la rencontre : définir les 5 axes stratégiques de l’agence qui conduiront l’action de l’ANSP dans les mois et années à venir.

> Répondre aux problématiques du grand âge

> Lutter contre le chômage et élever les qualifications en tenant compte notamment de l’insertion des jeunes, le développement de l’alternance et de la VAE

> Contribuer à l’effort d’information permettant de rendre les services à la personne et leur accès plus lisible

> Mener une réflexion sur le modèles économique, la qualité et l’innovation

> Élaborer ou sélectionner des indicateurs robustes et fiables pour mesurer l’efficacité des politiques menées dans le secteur des services à la personne

Source : ANSP.

Connaissez-vous le Cesu préfinancé ?

3 juin 2011

Le Chèque emploi service universel préfinancé : qu’est ce que c’est ? A quoi ça sert ? Où se les procurer ?
Pour répondre à toutes vos questions sur le sujet, l’Agence national des services à la personne vient de mettre en ligne sur son site un film ludique et pédagogique pour tout comprendre du Cesu préfinancé.

Voir la vidéo «Le Cesu préfinancé en images

La Fédération des Particuliers-Employeurs prend part au débat sur la dépendance

1 juin 2011

Dans le cadre du débat sur la dépendance, la Fédération des Particuliers-Employeurs s’est interrogée sur les besoins des particuliers en perte d’autonomie et a réalisé, avec BVA, un sondage sur « Les Français et la dépendance ».

Il ressort de cette étude que, en cas de recours à un professionnel, 64% des Français opteraient pour le modèle du particulier-employeur.
De plus,  39% des répondants feraient appel à un organisme mandataire pour se faire accompagner tandis que 25% choisiraient de gérer seuls cette relation d’emploi.

« Au moment où le débat sur la dépendance s’engage, il est indispensable de replacer le mode d’accompagnement mandataire dans la réflexion des acteurs publics. Il faut donc revoir le modèle comme un ensemble de services répondant aux besoins des particuliers-employeurs en perte d’autonomie. » commente Marie-Béatrice Levaux, Présidente de la Fepem et membre du Conseil Économique, Social et Environnemental.

Source : Fepem

Grand Prix Médicis des micro-entreprises 2011 : 7 500 € à gagner pour faire grandir votre entreprise

30 mai 2011

Vous souhaitez développer votre entreprise ? Vous cherchez un financement ?
Organisé à l’occasion du Salon des micro-entreprises, le Grand Prix Médicis des micro-entreprises vous donne l’opportunité de gagner 7 500 € pour financer votre projet d’investissement en 2011.

« Ce trophée a été un événement marquant pour notre société et pour le produit qu’elle a présenté […] Les retombées ont été nombreuses et variées. Immédiatement, nous avons obtenu des interviews et articles de presse dans diverses publications. La dotation financière nous a permis de constituer un véritable stock afin de répondre à une demande de plus en plus croissante ; nous avons pu aussi structurer et développer nos actions commerciales et communicantes», témoignent les vainqueurs de l’édition 2010, fondateurs de Pliciweb Solutions, Stéphane Trichet et Nicolas Sotron.
>> Lire le témoignage complet.

Si comme eux vous souhaitez bénéficier d’une forte couverture médiatique et gagner de quoi développer votre activité, il vous suffit de répondre à la question : « Que feriez-vous avec 7 500 € pour développer votre activité ? » Téléchargez sans tarder votre dossier de candidature et renvoyez le dûment complété avant le 8 septembre 2011.

Participer au Grand Prix Médicis des micro-entreprises 2011.

Financement de la dépendance : l’exemple des pays du Nord

27 mai 2011

Alors que le débat autour de la réforme de la dépendance agite nos politiques depuis le début de l’année, il semble que nos voisins du Nord (Suède, Norvège, Finlande et Danemark) ont anticipé cette question depuis les années 1950.

Leur solution : un État providence universel permettant à chaque personne citoyenne, peu importe l’âge ou la situation sociale, de recevoir des services de prestataires publics ou privés à but non lucratif. Ce sont les municipalités qui financent une grande partie de ce système ainsi que l’impôt national.

Toutefois, « nous assistons à une dérive d’un système universaliste de prise en charge vers un modèle de plus en plus inégalitaire, de moins en moins axé sur la prévention », explique Michel Naiditch, médecin chercheur à l’Irdes (Institut de recherche et documentation en économie de la santé). « Tous les pays sans exception font entrer sur le marché de la vieillesse des agences de services à la personne ou des résidences à but lucratif et les mettent en concurrence avec le secteur public. » Aujourd’hui, 40 % des services à la personne suédois sont privés, 30 % en Finlande.

Source : Viva presse – Article « Prise en charge des personnes âgées : des modèles venus du Nord. »

Comment bien penser votre projet d’auto-entrepreneur ?

26 mai 2011

Comment trouver LA bonne idée ? Comment la valider, fixer ses prix de vente et optimiser son chiffre d’affaires ? Cette conférence boussole, animé par Alain Bosetti, co-fondateur de Planète micro-entreprises à l’initiative de Planète auto-entrepreneur vous aidera à bien concevoir votre projet avant de vous lancer.

Écouter la conférence en ligne « Comment définir votre offre d’auto-entrepreneur. »

10 nouveaux Centres Ressources en France

20 mai 2011

Nous vous annoncions en janvier dernier l’apparition des Centre Ressources, point de rencontre entre les particuliers-employeurs et salariés.
Depuis, 10 nouveaux centres ont été ouverts par l’Union nationale de l’aide, des soins et des services aux domiciles dans plusieurs régions de France, avec le soutien de l’ANSP. Pour rappel, ils proposent différents services. Par exemple une aide au recrutement ou une information sur les droits des salariés.

Pour voir les centres près de chez vous, consultez le site portail de l’emploi entre particuliers.

Financement de la dépendance, plusieurs pistes abandonnées

18 mai 2011

Le mystère reste entier sur les solutions à apporter dans le débat sur le financement de la dépendance. Nous en savons par contre davantage sur les pistes non retenues.

En effet, Roselyne Bachelot a récemment exclut le recours obligatoire à l’assurance privée, qui apparaissait jusqu’à aujourd’hui comme la piste privilégiée du gouvernement.
La proposition de recours sur succession, consistant à récupérer une partie des aides au décès du bénéficiaire, serait elle aussi abandonnée. Enfin, la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale écarte également la mise en place d’une deuxième « journée de solidarité », mesure qu’elle juge injuste puisque seuls les actifs et les salariés y contribueraient.

Mais alors, comment financer la prise en charge de la dépendance ? Aucune solution n’est encore arrêtée mais « nous resterons sur un socle massif de solidarité », assure Roselyne Bachelot.


Rappel du calendrier de la réforme de la dépendance.






Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >