Services à la personne : un secteur clé à développer en franchise

La franchise n’est pas réservée qu’à la vente de marchandises ou à la commercialisation de services de conseil et d’audit entre professionnels. Il existe également de nombreux réseaux spécialisés dans les services, et notamment les services à la personne. Et pour cause, le secteur est porteur ! Les besoins sont multiples et toujours croissants. Du couple actif qui peine à trouver une baby-sitter au senior qui a besoin d’une aide à domicile, rares sont les particuliers qui peuvent aujourd’hui se passer d’assistance professionnelle. Mais la demande forte, associée à une démographie qui multiplie le nombre de seniors, ne sont pas les seuls avantages à entreprendre dans ce domaine en franchise. Les coûts de lancement d’une entreprise de services sont bien moins élevés que pour un commerce. Tour d’horizon des concepts les plus attractifs, que vous devriez surveiller pour vous lancer.

 

Les franchises de services à la personne bénéficient de l’évolution démographique favorable.
Quel que soit votre besoin ou presque, il existe aujourd’hui une entreprise de services capable d’y répondre. Ouvrir une franchise basée sur un concept de service, cela signifie adopter un business model plutôt qu’un secteur spécifique. Vous pouvez devenir un « couteau suisse » des services et vous positionner comme un facilitateur du quotidien. Gardiennage, aide administrative, soins à domicile, dépannage informatique… Le panel des concepts est aussi vaste que la clientèle potentielle. Toutefois, dans une France en pleine transition démographique, les franchises qui affichent les meilleurs résultats sont celles qui misent sur les seniors. Cela a même un nom, la « silver economy ».  Il s’agit d’un sujet surveillé de près par le gouvernement qui estime que, d’ici 2020, plus de 300 000 emplois devraient se créer pour faire face à la demande. Un secteur en pleine émergence, dans lequel la franchise a son mot à dire.

 

Les services à la personne à lancer en franchise.
Si les opportunités sont réelles, la concurrence est elle aussi féroce. Vous aurez entre autres à faire face aux travailleurs non déclarés, aux emplois précaires ou autres activités de complément. Pour lutter contre les petites annonces et le bouche à oreille, il vous faudra donc proposer de véritables avantages et fidéliser votre clientèle. Selon le secteur, cela impliquera différents investissements.

  • Pour se lancer à moindre frais : l’aide à domicile

La catégorie de services qui demande le moins d’investissement concerne l’aide à domicile. Selon les formules, vous gérerez des demandes de jardinage, de ménage, de gardes d’enfants, de repassage… Vous ciblerez les actifs qui manquent de temps et les seniors semi-autonomes. La demande est donc très vaste et le matériel nécessaire réduit au minimum. Il vous suffira ainsi de 8 000€ pour ouvrir une franchise Domicile Clean basée sur le ménage, le jardinage et la garde d’enfants. Pour un panel de services plus varié, vous compterez entre 10 000€, avec Confiez-nous par exemple, et 15 000€ avec une franchise Générale des Services.

  • Pour les budgets intermédiaires : l’accompagnement professionnel

En termes de budget, l’étape suivante est avant tout une évolution de modèle. Pour vous orienter sur une « expertise » du service à domicile, comptez entre 20 000€ et 25 000€. Sur ce segment vous retrouverez ainsi Senior Compagnie ou O2, qui proposent des services plus pointus en matière d’accompagnement juridique et de prise en charge des handicaps. Le besoin en matériel restera réduit mais vous aurez besoin de personnel qualifié et mettrez l’accent sur le rapport humain.

  • Pour les grands investisseurs : l’assistance médicale

Enfin, si vous êtes prêt à investir plus de 50 000€, vous pouvez vous tourner vers les professionnels du service aux personnes en perte d’autonomie. Cette fois, cela signifiera faire un véritable investissement tant sur le plan humain que technique puisque vous aurez besoin de matériel et de compétences médicales. A l’image du franchiseur Adhap Services, qui demande  un budget de départ de 50 000€, vous pourrez vous spécialiser dans le confort physique et moral des seniors. Vous pourrez aussi miser directement sur la location et l’installation de matériel médical avec des franchises telles que Bastide mais il faudra compter 75 000€ pour vous lancer.

 

Ces offres et ces budgets sont ceux en vigueur aujourd’hui. S’il est certain que la demande continuera de croitre chez les seniors, la pratique des franchisés est aussi appelée à évoluer. Qu’il s’agisse des services après-vente ou de l’aide à domicile, les services à la personne vont évoluer et se moderniser… un virage technologique fort dans le domaine est attendu, avec les objets connectés qui se multiplient et qui pourraient bien devenir des outils indispensables.

Partager cet article :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz
  • Netvibes
  • LinkedIn
  • Wikio FR
  • Technorati
  • Digg
  • del.icio.us

Tags: , , , , ,

Un commentaire pour “Services à la personne : un secteur clé à développer en franchise”

  1. Nouvéo dit :

    Il est vrai que la franchise offre de nombreux avantages pour la création ou le développement. la seule question est évidemment la qualité des services proposés et leur évaluation. Les services à la personne demandent aujourd’hui des capacités de gestion, de management des équipes et de qualification des personnels. Mais la franchise semble être aussi un signe de la professionnalisation du secteur d’un point de vue économique.



Laisser un commentaire pour : Services à la personne : un secteur clé à développer en franchise






Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >