Archive pour la catégorie ‘Actualité des services à la personne’

Les idées business de l’été dans les services à la personne

jeudi 22 juillet 2010

Enfin les mois d’été et les vacances… Mais pour les professionnels des services à la personne, la période est loin d’être de tout repos. Pendant leurs congés, vos clients veulent faire surveiller leur maison, ont besoin d’un suivi de leurs parents âgés plus conséquent, etc.  C’est l’occasion de proposer des services plus complets, plus rémunérateurs aussi.

L’entreprise O2 a ainsi eu l’idée d’une offre complète « Vacances comme à l’hôtel » pour les vacanciers en location, hébergés dans la maison de famille ou chez des amis. Pour 25 € de l’heure, la famille peut bénéficier de multiples services : ménage, garde d’enfants, courses livrées à domicile… Pour que les mamans profitent elles aussi d’un complet repos estival !

Quelques idées de services à mettre en avant au cours de l’été :

> Entretien des jardins : arrosage et désherbage en l’absence des propriétaires.

> Visites complémentaires au domicile de personnes âgées pour compenser le départ des enfants pendant quelques semaines. Un service dont l’importance pourrait être cruciale si comme en 2003, les températures estivales mettaient en péril la santé des personnes âgées.

> Surveillance du domicile dont : ouverture des volets puis fermetures en fin de journée afin, courrier relevé, maison aérée… bref, toutes les petites tâches qui décourageront les éventuels cambrioleurs et permettront d’entretenir le domicile.

Pour poursuivre cette réflexion, consulter l’article « pas de vacance pendant les vacances » de l’Agence nationale des services à la Personne.

Le Cesu est de plus en plus utilisé

vendredi 9 juillet 2010

Créé en 1996, le Chèque emploi service universel (Cesu) observe une croissance constante de 30%. Préfinancé par des employeurs, il facilite l’accès aux services à la personne de plus en plus de salariés.  D’ailleurs le nombre de ses bénéficiaires devrait atteindre 660.000 à la fin de l’année, contre 540.000 en 2009.

Une excellente nouvelle pour tous les professionnels des services à la personne, plus sévèrement touchés par la crise cette année.

Un compte-rendu détaillé de l’émission de Cesu sur les Echos.fr

Animez la Maison du Futur sur le Salon des service à la personne

vendredi 2 juillet 2010

De la chambre des enfants à la salle de bains, en passant par le garage, la Maison du Futur est un nouvel espace entièrement dédié aux technologies de l’accompagnement à la maison.
Les visiteurs du salon pourront y découvrir et tester en direct toutes les innovations contribuant au « mieux-être » à domicile. Cela concerne des innovations aussi diverses que :

  • Le numérique (visio assistance, robot de compagnie, domotique, télévision interactive …etc.),
  • Le développement durable (éco-habitat, économiseur d’eau, LED et ampoules basse consommation, poubelle de tri sélectif…etc.),
  • La sécurité (système de détection des chutes, baignoire sécurisée, audit de prévention des risques domestiques, détection des fuites d’eau…etc.).

Vous commercialisez l’une de ces solutions ? Exposez-là au sein de de la Maison du Futur, au cœur du Salon des services à la personne. Vous proposerez ainsi des démonstrations et rencontrerez les 23 000 visiteurs attendus tout en participant à l’événement national de votre secteur !

Pour proposer votre candidature ou pour toute question, contactez Valentine Paré : vpare@planete-micro-entreprises.com

La Maison du Futur est une initiative soutenue par l’Agence nationale des services à la personne.

La Maison du Futur, des technologies qui renouvellent les services à la personne

jeudi 24 juin 2010

60 % des personnes âgées de plus de 80 ans vivent aujourd’hui à leur domicile. En 2050, elles représenteront 32 % de la population. Il est donc essentiel de trouver déjà des solutions pour limiter la perte d’autonomie et faciliter la vie quotidienne à la maison.

C’est l’objectif annoncé du projet « Vivre chez soi » présenté par la secrétaire d’État chargée des aînés, Nora Berra, courant juin. Le projet vise à faciliter au maximum la vie des personnes âgées à leur domicile et définit 18 propositions regroupées en 3 axes :

1.    Améliorer le cadre de vie des aînés ;
2.    Faciliter l’accès aux technologies et services du Vivre chez soi, encourager le développement d’une offre adaptée ;
3.    Accompagner la modernisation des services à la personne.

Parmi les avancées prévues, le développement d’une économie de technologies et services dédiés au « vivre chez soi ». Entre autres les technologies de télécommunications, les dispositifs de présence électronique. Tel Nao, le fameux petit robot de compagnie qui avait déclenché des avis encore très partagés lors de la précédente édition du Salon des services la personne.

Pour sa 4e édition, le salon fera plus encore la part belle à ces préoccupations mixant avancées technologiques et soins à domicile. La Maison du Futur fait son entrée au salon. Au sein de cet espace, vous pourrez trouver des solutions pour sécuriser votre maison et découvrir toutes les avancées technologiques en matière de services. Trois thèmes phares ont été retenus :
•    La maison numérique : télé-assistance, visio-assistance, robots de compagnie
•    La maison verte : économiseurs d’eau, ampoules basse tension, tri sélectif et recyclage déchets, isolation…
•    La maison sécurisée : prévention des accidents, détecteur de fumée, parquets anti-chute…

Un aperçu en image sur le plan du salon !

Bientôt, des robots-intervenants à domicile ?

Le plan « Vivre chez soi » en détail sur le site du Ministère du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique.

Professionnalisation, une nouvelle formation proposée à distance

mercredi 23 juin 2010

Une formation à destination des accompagnants des personnes âgées et des personnes dépendantes voit le jour au CNED. Intitulé :
Comment accompagner une personne âgée dans tous les gestes et activités de la vie quotidienne ? Comment contribuer à son confort par le soin apporté au cadre de vie ?

La formation est accessible à tous et permet de valider un certificat professionnel de niveau V, inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (code NSF330S). Vous pouvez vous inscrire du 1er septembre au 31 décembre 2010.
Plus d’informations sur le site de l’Agence nationale des services à la personne.

Les dernières innovations pour l’accueil des personnes âgées

jeudi 17 juin 2010

Début mai les Trophées du Grand Âge récompensaient 12 activités apportant un confort et une aide substantielle aux personnes âgées à leur domicile ou au sein de services d’accueil. Autant de concepts inspirants pour les créateurs d’entreprises !

Voici quelques-unes des innovations portées par les lauréats :

> Un éclairage du trajet « lit-toilettes » rassurant et qui se déclenche dès que la personne se lève. (Lauréat : LEGRAND)

> Un système de détection de fugue offrant l’avantage d’être polyvalent avec d’autres applications, tels l’appel d’urgence du personnel soignant. (Lauréat : SIEMENS)

> Un lieu d’accueil conçu sur le modèle des villages d’antan. Des maisonnées de 12 résidants organisées autour d’un séjour avec cheminée et reliées par des allées fleuries. (Lauréat : LES JARDINS D’ÉLODIE)

> Afin soulager de les aidants, des caméras installées dans les pièces de vie afin d’analyser à distance les difficultés rencontrées par la personne malade. En cas de situation de chute, errance ou autres situations à risque, ces images sont transmises à un opérateur formé à la pathologie qui décide s’il faut ou non prévenir les secours. (Lauréat : LINKS CARE SERVICES)

> Un accès à la musique facilité par une borne spécialement conçue pour les maisons de retraite. Mélo permet l’accès à des milliers de chansons (grosses touches) et à des jeux d’animation. (Lauréat : ONZE PLUS)

Découvrez en détail, la totalité des entreprises récompensées par les Trophées du Grand Âge 2010.

Le Cesu relance, le bilan : 1 million de personnes les ont utilisés

mercredi 16 juin 2010

L’an passé, pour aider les ménages les plus touchés par la crise, le gouvernement avait instauré, les Cesu relance. Soit une aide délivrée sous la forme de 200 € de Cesu aux bénéficiaires :

  • de l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie) à domicile,
  • de L’AEEH (Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé),
  • du CMG (complément du mode de garde) et de la PAJE (prestation d’accueil du jeune enfant)
  • les demandeurs d’emploi.

1re analyse de l’efficacité d’une telle mesure :

  • Plus d’1 million de personnes ont utilisé leurs Cesu sur un envoi à 1,5 million de personnes.
  • Les demandeurs d’emploi ont reçu les carnets de Cesu sur prescription de Pôle emploi, auprès de leur conseiller.
  • Sur les 55 880 personnes ciblées, 50% les ont utilisés et 25% ont demandé l’échange en millésime 2010 afin de pouvoir payer des services à la personne jusqu’au 31 janvier 2011.

Des résultats plutôt encourageants, la mesure pourrait-elle être reconduite ? À suivre…

Pour un tableau de résultats plus complet, consulter le site dédié au rapport d’activité 2009 des services à la personne.

Accueil des enfants de moins de 6 ans : le décret assouplissant les modes de garde est paru

lundi 14 juin 2010

Le décret annoncé par la secrétaire d’État Nadine Morano depuis plusieurs mois est passé la semaine dernière au Journal Officiel et ce, malgré les nombreuses controverses. Le décret du 7 juin concernait en effet la seconde partie du plan gouvernemental « 200 000 places supplémentaires en 2012 ». Il apporte de nombreux assouplissements des modes de garde des jeunes enfants.

Voici, en résumé, les principales réformes réglementaires :

> Des capacités d’accueil augmentées :
Dans les jardins d’enfants, le nombre de places maximum passe de 80 à 90 places.
Les possibilités en cas de surnombre sont réévaluées. Seront désormais acceptées des capacités d’accueil excédentaires et temporaires de :

  • 20 % pour les établissements ou services de plus de 40 places,
  • 15 % pour ceux de 20 places,
  • 10 % pour les structures de moins de 20 places.

> Réduction de 40 à 50 % du taux d’encadrement obligatoire des éducateurs de jeunes enfants, puéricultrices, infirmières et psychomotriciens.
De plus les micro-crèches n’auront plus l’obligation de désigner un directeur. Un référent technique sera suffisant.

Ce décret comporte de nombreuses évolutions. Pour plus de détails sur les réformes prévues par le décret, consultez le très complet compte-rendu de Jean-Noël Excudié pour Localtis.info

Et le décret 2010-613 du 7 juin 2010 relatif aux établissements et services d’accueil des enfants de moins de 6 ans. JO du 8 juin 2010.

1re édition du baromètre de la qualité et de la professionnalisation des emplois de services à la personne

jeudi 3 juin 2010

Cette étude interroge les salariés des services à la personne sur leur quotidien au travail. C’est la première fois qu’une enquête d’une telle ampleur est menée sur le sujet. Celle-ci sera mise à jour régulièrement, puisque l’indicateur sera semestriel. Pour l’Agence Nationale des services à la personne, ce baromètre permet ainsi un suivi plus précis de l’impact des politiques publiques en matière de professionnalisation.

Pour cette première publication, l’enquête révèle 5 résultats plutôt inattendus :

> Les services à la personne constituent un ensemble homogène d’activités et de salariés :
travaux ménagers, assistance aux publics fragiles, garde d’enfants, assistantes maternelles, soutien scolaire et assistance informatique et administrative, travaux divers.

> La rémunération horaire est supérieure au SMIC :
Taux horaire de rémunération moyen : 10 € net de l’heure, soit un niveau, même après intégration des congés payés, supérieur de 30% à celui du SMIC.

> 50% des salariés sont satisfaits de leur volume d’activité.

> Les conditions de travail, un bilan plus positif que l’image communément admise : 3 salariés sur 4 ne souhaiteraient pas changer de secteur d’activité s’ils en avaient le choix.

> La majorité des salariés d’organismes agréés sont également employés en direct par des particuliers employeurs.

Télécharger tous les résultats du baromètre >>

Source : ANSP

L’aide à la personne, le point de vue des syndicats

samedi 29 mai 2010

En avril dernier avaient lieu les deuxièmes rencontres parlementaires sur les services à la personne. Le débat entre Laurent Wauquiez, secrétaire d’Etat chargé de l’emploi, Marie-Béatrice Levaux, Présidente de la FEPEM, Pierre Demortière, de l’UNA (Union nationale de l’aide, des soins et des services aux domiciles) et Catherine Génisson, députée du Pas-de-Calais n’a évidemment pas été un long fleuve tranquille. Chaque représentant ayant son propre point de vue quant aux urgences de développement du secteur.

Ces rencontres ont été l’occasion d’aborder :
> La mise en place d’un simple régime déclaratif dans la procédure d’agrément – cette prochaine réforme est encore en discussion – elle est associée aux débats sur la réforme des réseaux consulaires (Cf. Rapport de la député Catherine Vautrin – Assemblée nationale 11889).
> Les innovations favorables au développement de l’offre des services à la personne,
> Les efforts nécessaires à l’amélioration des contrats de travail : trop souvent à durée déterminée et pour un faible nombre d’heures par semaine.

La présence des grands syndicats lors de ces débats est essentielle. Elle permet d’organiser et faire entendre les voix des multiples acteurs des services à la personne, qu’ils soient entreprises, associations, particuliers-employeurs ou intervenants à domicile.
Comme lors du Grand Débat des Syndicats du salon 2009, les syndicats seront présents à la 2e édition du Salon des services à la personne Méditerranée : CFTC santé et sociaux, Fédération CGT du commerce, Fédération services CFDT et SYNAM-SPE Force Ouvrière…

Rendez-vous à Marseille, Palais de la Bourse – 2 & 3 juin 2010 – 10h-18h

Source : Union confédérale CFDT des retraités






Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >