Archive pour la catégorie ‘Actualité des services à la personne’

Le cadre réglementaire et fiscal du secteur des services à la personne, par Alain Boccard.

jeudi 25 juillet 2013

Depuis quelques années, le cadre réglementaire et fiscal du secteur des services à la personne évolue régulièrement. Des politiques de développement telles que la loi Borloo ont permis de faciliter l’accès aux services à la personne et ont favorisé leur développement.
Alain Boccard, Directeur de l’agence Aix-Marseille chez Axeo Services, nous parle du cadre réglementaire et fiscal du secteur des services à la personne ainsi que des facteurs sociaux et démographiques favorables à son développement, dans le cadre d’une interview accordée au Salon des services à la personne 2012.

Lire le reste de cet article

Travailleurs indépendants, Florence Karras vous présente votre réseau communautaire dédié.

mercredi 17 juillet 2013

La France compte aujourd’hui près de 1 800 000 travailleurs indépendants isolés et répartis sur l’ensemble du territoire. Par ailleurs, 60% des heures travaillées dans le secteur des services  à la personne résultent du bouche-à-oreille et d’une relation directe entre le particulier-employeur et le travailleur indépendant. Florence Karras, Directrice de Cnikel.com, vous présente, dans une interview accordée au Salon des services à la personne 2012, le 1er réseau communautaire dédié au secteur des services à la personne.

Lire le reste de cet article

Salariés du particulier-employeur, Baptiste Lenfant vous propose des solutions de professionnalisation.

mercredi 10 juillet 2013

Baptiste Lenfant, Directeur développement pour IPERIA L’institut (Institut national de la professionnalisation des emplois de la famille) nous présente les formations proposées par sa structure lors d’une interview accordée au Salon des services à la personne 2012.

Lire le reste de cet article

Dirigeants de structures de services à la personne, Damien Tixier vous livre ses critères pour recruter des intervenants de qualités.

vendredi 26 avril 2013

Le secteur des services à la personne connaît un fort développement en France et génère de nombreux emplois.
A mesure que cet essor se poursuit, les franchises du secteur se multiplient. Ainsi, de plus en plus d’entrepreneurs se lancent sur ce créneau porteur et doivent alors faire face à la question du recrutement de leurs intervenants.
En effet, trouver du personnel sérieux et qualifié est une démarche décisive pour le succès de votre structure de services à la personne, à plus forte raison si vous intervenez auprès de publics fragiles comme les jeunes enfants ou les personne âgées dépendantes.
Pour cette raison, il est déterminant de fixer des critères de recrutement exigeants et surtout pertinents vis-à-vis de votre clientèle.

A l’occasion d’une interview donnée lors du Salon des services à la personne 2012, Damien Tixier, Directeur Associé de Petits-fils, nous livre ses propres critères pour trouver des intervenants de qualité.

Lire le reste de cet article

Les seniors à la conquête des nouvelles technologies, avec Jérôme Arnaud.

vendredi 26 avril 2013

Avec  l’essor du numérique, l’utilisation des nouvelles technologies concerne aujourd’hui toutes les catégories de populations. Des enfants qui s’initient à l’informatique de plus en plus tôt, aux seniors qui veulent rester à la page, chacun veut prendre part à cette révolution digitale.
Même si l’on savait déjà que la génération Y grandirait avec une souris dans la main et un Smartphone dans la poche, il était moins évident de voir les seniors s’intéresser à ces nouveaux usages. Pourtant, ces derniers se révèlent en réalité particulièrement concernés par l’utilisation de certains outils numériques et ne demandent qu’à s’y familiariser.
Ce désir de rester à jour se comprend facilement : les nouvelles technologies permettent aux seniors d’accéder à une intarissable source d’informations, mais également et surtout de garder le contact avec leurs proches.
C’est avant tout ce critère de maintien du lien social qui amène les seniors vers le web et les technologies mobiles.

Cette tendance de société, de nombreuses entreprises l’ont intégrée dans leur stratégie et développent aujourd’hui des solutions technologiques simplifiées pour seniors.
C’est par exemple  le cas de la société Doro, dont son Président, Jérôme Arnaud, nous présente les innovations destinées aux personnes âgées.

Lire le reste de cet article

Découvrez le futur de l’assistance à distance pour les personnes âgées avec Flavien Legrand.

lundi 18 mars 2013

Un de vos proches âgés vit seul et isolé et vous cherchez une solution d’assistance pour garantir sa sécurité à distance ?
Aujourd’hui, il existe de nombreuses solutions de téléassistance : bracelet d’alerte, montre cellulaire… Mais au-delà de ces moyens plus conventionnels, il existe des projets  étonnants qui pourraient révolutionner l’assistance des personnes isolées.
Imaginez par exemple pouvoir contrôler à distance un avatar robotisé, affecté au service d’une personne fragile. Vous pensez qu’il s’agit de science-fiction ? Et pourtant, les ingénieurs du Criif (centre robotique intégré Ile-de-France) développent un robot humanoïde doté de capacités à faire rougir une simple montre de téléassistance.
A l’occasion d’une interview donnée lors du Salon des services à la personne, Flavien Legrand, ingénieur recherche et développement au Criif, nous présente SAMY, un intriguant robot qui pourrait bien devenir votre ange gardien de demain.

Lire le reste de cet article

La VAE, pour progresser dans le secteur des services à la personne.

jeudi 7 février 2013
Les métiers des services à la personne connaissent un essor important ces dernières années et attirent de plus en plus de candidats. Parmi eux, certains ne disposent pas de diplôme spécifique mais peuvent bénéficier d’une formule à la popularité croissante : la VAE.
Mise en place en 2002, la Validation des Acquis de l’Expérience est une procédure qui permet de valoriser une expérience (professionnelle ou non) par un diplôme ou un certificat de qualification. Philippe Boisson, responsable de l’unité VAE à l’Agence de Service et de Paiement, nous parle de cette démarche qui contribue au développement des métiers des services à la personne, et décrypte pour nous les nouvelles tendances de ce secteur.

Validez votre expérience d’aide à domicile grâce à la VAE

mercredi 22 février 2012

Depuis le 17 janvier 2002, avec l’entrée en vigueur de la loi de modernisation sociale, la VAE, validation des acquis de l’expérience, vous permet d’obtenir un diplôme lié à votre expérience professionnelle d’aide à domicile. Découvrez la marche à suivre dans la conférence « La VAE sanitaire et sociale : mode d’emploi pour les métiers de l’aide à domicile », en écoute libre sur le site du Salon des services à la personne.

Lire le reste de cet article

Auto-entreprendre dans le secteur des services à la personne

lundi 13 février 2012

Il y a plus de deux millions de salariés dans le secteur des services à la personne, dont 6 627 auto-entrepreneurs selon l’ANSP. Vous aussi vous souhaitez entreprendre dans le secteur des services à la personne avec le statut d’auto-entrepreneur ? Vous voulez connaître les spécificités du régime ? Quelles sont les activités concernées ? Quelles démarches sont nécessaires ? Trouvez les réponses à vos questions dans la conférence « Auto-entreprendre dans les services à la personne », en écoute libre sur le site du Salon des services à la personne.

Le régime d’auto-entrepreneur dans les services à la personne

Le régime d’auto-entrepreneur est un régime simplifié, entré en vigueur le 1er janvier 2009. Sont concernés tous les entrepreneurs qui souhaitent créer une entreprise individuelle dont l’activité est artisanale, commerciale, de services ou libérale. L’auto-entrepreneur est soumis au régime micro-fiscal, ce qui implique que son chiffre d’affaires annuel ne doit pas dépasser 32 600€ pour les prestations de services à la personne.
De plus, ce régime implique qu’il n’y a pas de TVA déductible, ni collectée : la mention « TVA non applicable, article 293 B du CGI » devra être portée sur toutes vos factures de prestations de services à la personne.

Les activités de services à la personne concernées par le statut de l’auto entrepreneur

Pour que vos clients bénéficient des avantages fiscaux et votre structure d’avantages fiscaux et sociaux au titre des services à la personne, vous devez déclarer votre activité. Voici les activités de services à la personne qui relève de la déclaration :

  • Entretien de la maison et travaux ménagers
  • Petit jardinage
  • Petit bricolage
  • Soutien scolaire ou cours à domicile
  • Soins esthétiques à domicile pour les personnes dépendantes
  • Préparation de repas à domicile  (y compris le temps passé aux commissions)
  • Livraison de repas à domicile
  • Collecte et livraison à domicile de linge repassé
  • Livraison de courses à domicile
  • Assistance informatique et internet à domicile
  • Soins et promenade d’animaux de compagnie pour les personnes dépendantes (hors toilettage et soins vétérinaires)
  • Maintenance, entretien et vigilance temporaires à domicile de la résidence principale et secondaire
  • Assistance administrative à domicile
  • Accompagnement des enfants de plus de 3 ans en dehors de leur domicile (hors transport scolaire)
  • Activités qui concourent directement et exclusivement à coordonner et délivrer les services à la personne

A noter également : pour pouvoir exercer certaines activités de services à la personne auprès de publics fragiles (enfants, personnes âgées ou handicapées), il vous faut obtenir un agrément, qui remplace l’ancien agrément qualité. Actuellement, seuls 26 auto-entrepreneurs sont agrées dans le secteur des services à la personne.

Comment vous déclarer auto-entrepreneur dans les services à la personne ?

Pour déclarer votre entreprise individuelle dédiée aux services à la personne il vous suffit de remplir un formulaire sur le portail du site : www.lautoentrepreneur.fr. Par la suite vous pourrez faire vos déclarations de cotisations et les payer en ligne. Vous n’avez aucune obligation d’immatriculer votre auto-entreprise de services à la personne au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) ou au Registre des Métiers (RM).

Pour en savoir plus, écoutez l’enregistrement complet de la conférence  « Auto-entreprendre dans les services à la personne», sur le site du Salon des services à la personne.

Retrouvez sur le même sujet :

– Principales contraintes fiscales et comptables du régime de l’auto-entrepreneur dans les services à la personne.
– 3 conseils clés pour vous lancer dans les services à la personne sous le régime de l’auto-entrepreneur.
– Déclaration et agrément dans les services à la personne.

Le Chèque emploi service : une offre au service des particuliers employeurs

mercredi 8 février 2012

A quoi sert le chèque emploi service ? Quelle est la différence entre le chèque emploi service préfinancé et le CESU déclaratif ? En quoi répond-il à un besoin sociétal ? Avec la conférence « Le chèque emploi service universel  déclaratif : une offre de service en phase avec la société et les besoins des utilisateurs », en écoute libre sur le site du Salon des services à la personne ,trouvez les réponses à toutes vos questions.

L’histoire du chèque emploi service universel

Avant 1994, le particulier employeur devait établir lui-même les documents nécessaires à l’embauche d’un salarié à domicile et devait le rémunérer par chèque bancaire. Dans le but de simplifier les démarches administratives de l’employeur et de lutter contre le travail au noir,  le chèque emploi service est donc mis en place en 1994.
En 2006, le chèque emploi service c’est ensuite modernisé pour devenir le chèque emploi service universel. Ce dernier se présente sous deux formes :

Le chèque emploi service universel  déclaratif qui permet au particulier employeur de déclarer la rémunération de son salarié sur Internet ou au moyen du volet social présent dans le chéquier emploi service universel.
Le chèque emploi service universel préfinancé est un titre de paiement à montant prédéfini. Il est financé en tout ou partie par une entreprise, un comité d’entreprise, une mutuelle, une caisse de retraite, une collectivité territoriale,…
Il sert à rémunérer un salarié à domicile, une assistante maternelle agréée, un prestataire de service ou une structure d’accueil (crèche, halte-garderie, …).

Depuis sa mise en place, le chèque emploi service est perçu comme une innovation de rupture dans le secteur des services à la personne en permettant le développement de l’emploi et la lutte contre le travail non déclaré.

Le chèque emploi service, une offre de service en phase avec la société ?

Deux phénomènes expliquent les enjeux de la création du chèque emploi service :

L’évolution démographique : en France, nous constatons que la natalité est satisfaisante pour le renouvèlement des générations mais implique une augmentation des demandes de garde d’enfant. Le vieillissement de la population est aussi un enjeu car 35% de la population sera âgée de plus de 60 ans en 2050. L’espérance de vie augmente et donc le nombre de personnes dépendantes vivant à domicile aussi.

L’aspiration à la qualité de vie : nos modes de vie évoluent. On cherche à concilier notre vie professionnelle avec notre vie privée augmentant de ce fait la demande de services à la personne.

Le chèque emploi service : un enjeu réussi

L’essor du chèque emploi service s’explique en  4 points :

-Les Français ont fait le choix de l’emploi direct. Il y a actuellement plus de 2 millions de particuliers employeurs en France.
-Les particuliers employeurs  ont adopté ce système qui facilite l’accès au service à la personne. Grâce à internet on peut adhérer facilement au chèque emploi service en ligne mais aussi déclarer son salarié à domicile et retrouver les divers documents fiscaux (bulletins de salaires, attestation,…)
-La création du chèque emploi service a été suivie par la réalisation d’un accompagnement humain. Une plateforme téléphonique a été mise en place pour répondre à toutes les questions des particuliers employeurs et des salariés à domicile ce qui a permis de renforcer leur confiance et leur sentiment de sécurité vis-à-vis du chèque emploi service.
-La création du chèque emploi service a permis la reconnaissance sociale des salariés du secteur en luttant contre le travail au noir et obligeant ainsi le particulier employeur a déclaré son salarié à domicile.

Ecoutez l’enregistrement complet de la conférence  « Le Chèque emploi service universel déclaratif : une offre de service en phase avec la société et les besoins des utilisateurs », sur le site du Salon des services à la personne.

Retrouvez sur le même sujet :

–          Le Chèque emploi service universel

–          Le Chèque emploi service universel  du bénéficiaire à l’intervenant






Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >