Archive pour la catégorie ‘Financement de la dépendance’

Réforme de la dépendance, la prise de position du Medef

Jeudi 14 avril 2011

Le Medef, conseil exécutif de l’organisation patronale, vient de dévoiler une liste de 20 propositions dans le cadre de la réforme de la dépendance propose un système à 2 niveaux :

- Recentrer le socle public de solidarité actuel (l’allocation personnalisée à l’autonomie) sur les personnes aux revenus les plus modestes. L’organisation patronale exclue que celui-ci engendre un «nouveau financement par les entreprises, compte tenu du coût du travail et de l’ampleur de nos déficits, mais aussi du risque même de la dépendance qui concerne peu l’entreprise».

- Mettre en place «une solution assurantielle» sous la forme d’une couverture universelle privée obligatoire. Le Medef invite également l’Etat à instaurer une aide publique à la souscription pour garantir l’accès pour tous à ces assurances.

Lors de ses différentes interventions sur le sujet, Laurence Parisot, Présidente du Medef, a rejetté l’idée d’instaurer une deuxième journée de solidarité, idée soulevée par l’Elysée au début du mois : « outre les difficultés pratiques de mise en œuvre pour les entreprises, cette proposition conduirait à faire peser à nouveau le financement de la protection sociale sur les revenus du travail et en particulier sur les salariés ».

Elle a enfin précisé que, pour le Medef, la piste d’un alignement du taux de CSG des retraités sur celui des actifs « devra être explorée mais seulement si un appel à la solidarité nationale se révélait incontournable. »

Rappel du calendrier de la réforme du financement de la dépendance.

Source : Le Figaro, article : « Les 20 propositions du Medef concernant la dépendance« .

Débat sur la dépendance : vous avez la parole

Vendredi 1 avril 2011

Le débat sur la dépendance et son financement occupe nos politiques depuis plusieurs mois déjà. Mais saviez-vous que vous pouviez vous aussi y participer ?


Comment favoriser le maintien à domicile ? Comment soutenir les aidants familiaux ? Quelles offres de soins et de structures développer ? Prise en charge de la dépendance : financement public ou privé ? Apportez votre contribution en envoyant vos remarques et vos suggestions sur le site du gouvernement.

Rappel du calendrier de la réforme de la dépendance.

Financement de la dépendance, les Français sont partagés

Mercredi 23 février 2011

A choisir entre l’augmentation du nombre de place dans les maisons de retraite et le maintien à domicile, les Français ont choisi. Une récente étude TNS Sofres pour la Banque Postale Prévoyance et la Tribune révèle que 83% d’entre eux souhaitent que l’Etat se concentre en priorité sur l’hospitalisation à domicile.

Mais ils sont encore partagés sur le sujet du financement : 6 Français sur 10 (35-75 ans) sont défavorables à la proposition d’une assurance dépendance obligatoire à partir de 50 ans tandis que 56% des plus âgés (65-75 ans) voteraient pour.

Source Etude TNS Sofres

Les assurances privées, une solution pour le financement de la dépendance ?

Mercredi 9 février 2011

« Quand nos finances publiques sont dans la situation où elles sont, quand le travail est à ce point taxé, quand 5 millions de Français ont déjà souscrit une assurance dépendance, est-il raisonnable de ne pas s’interroger sur le rôle que peuvent jouer les mutuelles, les compagnies d’assurances et les organismes de prévoyance? »

Voici une phrase qui résume plutôt bien l’allocution de Nicolas Sarkozy qui s’est de nouveau exprimé hier sur le financement de la dépendance.

Au cours de son discours, le Président de la République a clairement écarté la possibilité de « taxer davantage le travail » mais reste ouvert à toute autre proposition, même s’il a beaucoup insisté sur la piste des assurances privées.

Il a également rappelé que l’État a prévu de mobiliser 25 milliards d’euros en 2011 pour financer la dépendance.

Rappel du calendrier de la réforme de la dépendance.

Source : AFP

Dépendance : l’assurance-vie et le Livret A pourraient être taxés

Lundi 31 janvier 2011

Dans le débat sur le financement de la dépendance, plusieurs solutions sont envisagées pour anticiper le coût du plan Alzheimer et la réforme de la dépendance, estimé pour 2030 à 30 milliards d’euros. Entre autres la taxation des très populaires livrets A et assurance-vie, produits d’épargne traditionnellement privilégiés par les Français.

Fin novembre 2010, ces produits totalisaient :

> Livrets réglementés (Livret A, livret bleu, LEP, LDD, Livret jeune)  : 260 milliards d’euros,
> Assurance-vie : 1 100 milliards d’euros sur les fonds en euros et 206 milliards d’euros sur les supports en unités de compte (actions).

Puisque ces produits sont souvent utilisés comme complément de retraite, il a donc été suggéré de les taxer pour supporter le coût de la dépendance… Autre suggestion : la création d’une « cinquième branche » de sécurité sociale.

Le débat est loin d’être clos puisque la première série de mesures visant à mieux financer la dépendance en France ne sera annoncée qu’en juin 2011.

Rappel du calendrier de la réforme de la dépendance.

Source : La Tribune « Et si l’assurance-vie et le Livret A étaient taxés pour financer la dépendance ?« .

Dépendance, France Alzheimer étudie la facture

Vendredi 28 janvier 2011

1000 € C’est la somme assumée, mensuellement, par l’aidant familial d’un proche atteint par la maladie d’Alzheimer. D’après l’étude menée sur le coût de la prise en charge de la maladie d’Alzheimer par France Alzheimer en 2010, la facture assumée par les proches est donc conséquente lorsque l’on sait que le montant moyen des pensions de retraite est de 1100 € !

Une étude essentielle pour bien comprendre tous les coûts induits par la prise en charge d’un malade. Pourtant l’association d’aide aux malades d’Alzheimer et à leur famille n’a pas été consultée lors de la préparation des quatre groupes de travail chargés par le gouvernement de préparer le débat sur la réforme du financement de la dépendance. Aussi, le 13 janvier dernier l’Union France Alzheimer a présenté les conclusions de son étude au public.

Pour rappel, lors de la dernière édition du Salon des services à la personne, Catherine Ollivet de l’Union France Alzheimer présentait 3 conseils aux familles touchées par la maladie.

Financement de la dépendance : un fonds d’urgence réclamé par les associations

Lundi 24 janvier 2011

Dépendance personnes âgéesAlors que la ministre des Solidarités, Roselyne Bachelot, a annoncé récemment la tenue d’une grande consultation sur la dépendance au premier semestre 2011, le collectif d’associations des services à la personne regroupant des enseignes telles que l’UNA, ADESSA A DOMICILE, Familles Rurales…* tire la sonnette d’alarme.

Le groupe a sollicité lors la conférence de presse donnée le lundi 10  janvier 2011 la levée d’un fonds d’urgence pour l’aide et l’emploi à domicile d’une hauteur de 100 millions d’euros. Seconde demande, la publication des rapports sur les financements des services à la domicile.

D’après le communiqué de presse publié début septembre 2010 par le collectif, ce fonds d’urgence permettrait aux structures les plus en difficulté de bénéficier d’un temps de respiration financière.

* Organisations signataires du communiqué de presse Urgence dans l’aide et les soins à domicile du 21 septembre 2010  : ADESSA A DOMICILE, ADMR, AD-PA, APF, CFPSAA, Familles rurales, FNAAFP-CSF, FNAPAEF, FNAQPA, Mutualité Française, UNA, Uniopss

Aide aux personnes âgées, pas de décision préemptée sur le financement de la dépendance

Mercredi 15 décembre 2010

Dépendance des personnes âgées

C’est ce qu’a affirmée le 13 décembre dernier Roselyne Bachelot, Ministre des Solidarités en charge de la réforme du financement de la dépendance. Le chantier annoncé officiellement par Nicolas Sarkozy en novembre devrait donner lieu d’après la ministre à un véritable débat national : « Il y a un isolement des familles face à la dépendance d’un des leurs a-t-elle confié au Figaro. C’est mon rôle de ministre de la Cohésion sociale de les impliquer dans le débat à venir. »

« Aucune solution n’est préemptée, le président de la République a voulu que les enjeux du financement de la dépendance soient l’objet d’un très large débat tout au long du premier semestre 2011″, a-t-elle continué sur France 5.

Des solutions financer la dépendance des personnes âgées

Plusieurs ressources de financements seront évaluées au cours du débat. Entre autres, la création d’une 5e branche (ou risque) de sécurité sociale, d’un système assurantiel, ou d’un système mixte.

Pour la ministre des Solidarités, il faudra également envisager Lire le reste de cet article








Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >