Archive pour la catégorie ‘Non classé’

Services à la personne : bilan et prospective

Mardi 27 juillet 2010

En période de « chasse aux niches fiscales », un rapport sur la dépense engendrée par le secteur des services à la personne a été commandé par la délégation sénatoriale à la prospective. Le sénateur Joseph Kergueris a publié récemment son analyse. L’auteur dresse un bilan contrasté de la politique de soutien aux services à la personne, en recensant et questionnant les multiples aides, qu’elles émanent des départements et de caisses d’allocations sociales et fiscales ou qu’il s’agisse de déductions fiscales.

Pour l’auteur, cette multitude d’offres de soutiens créée une « certaine illisibilité » de la prise en charge. Mais en tenant compte des résultats d’activités des entreprises du secteur, de l’efficacité des services rendus et de l’amélioration des conditions de vie des personnes concernées, il conclut également un maintien possible des aides gouvernementales :
« Les scénarios pour 2020 tendent à établir la soutenabilité globale de l’aide publique aux SAP, même « de confort », grâce aux marges issues d’un recul de la dépendance et, semble-t-il, d’un moindre coût au regard de services alternatifs rendus collectivement. »

Consulter le rapport de Joseph Kergueris « Services à la personne : bilan et prospective » sur le site du Sénat.

A faire connaître à vos clients : le 3977, numéro dédié aux seniors et handicapés maltraités

Jeudi 1 juillet 2010

Le Ministère du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique a mis en place, courant juin, un numéro d’appel  contre la maltraitance envers les personnes fragilisées : âgées ou handicapées.
Personnes accompagnées ou témoins de situations de maltraitance peuvent ainsi plus facilement dénoncer les abus : qu’il s’agisse de violence, de négligence ou défaut de soins.

N° d’appel : 3977 (prix d’un appel local à partir d’un poste fixe, du lundi au vendredi de 9h à 19h).

Plus d’informations sur le site du Ministère du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique.

1re édition du baromètre de la qualité et de la professionnalisation des emplois de services à la personne

Jeudi 3 juin 2010

Cette étude interroge les salariés des services à la personne sur leur quotidien au travail. C’est la première fois qu’une enquête d’une telle ampleur est menée sur le sujet. Celle-ci sera mise à jour régulièrement, puisque l’indicateur sera semestriel. Pour l’Agence Nationale des services à la personne, ce baromètre permet ainsi un suivi plus précis de l’impact des politiques publiques en matière de professionnalisation.

Pour cette première publication, l’enquête révèle 5 résultats plutôt inattendus :

> Les services à la personne constituent un ensemble homogène d’activités et de salariés :
travaux ménagers, assistance aux publics fragiles, garde d’enfants, assistantes maternelles, soutien scolaire et assistance informatique et administrative, travaux divers.

> La rémunération horaire est supérieure au SMIC :
Taux horaire de rémunération moyen : 10 € net de l’heure, soit un niveau, même après intégration des congés payés, supérieur de 30% à celui du SMIC.

> 50% des salariés sont satisfaits de leur volume d’activité.

> Les conditions de travail, un bilan plus positif que l’image communément admise : 3 salariés sur 4 ne souhaiteraient pas changer de secteur d’activité s’ils en avaient le choix.

> La majorité des salariés d’organismes agréés sont également employés en direct par des particuliers employeurs.

Télécharger tous les résultats du baromètre >>

Source : ANSP

En projet, des centres de ressources dédiés aux particuliers-employeurs

Vendredi 6 novembre 2009

Des centres qui centraliseraient toute l’information nécessaire aux particuliers-employeurs ! La couverture maladie et le suivi médical des salariés, la prévention des risques professionnels, la formation professionnelle, etc. C’est le projet acté, en présence de Laurent Wauquiez, Secrétaire d’État chargé de l’emploi par la Fédération des Particuliers Employeurs de France (FEPEM) et Agence nationale des services à la personne (ANSP) le 21 octobre dernier.

Ces mesures devraient contribuer à l’amélioration des conditions de travail et d’emploi. Déjà 5 départements pilotes ont été retenus : en Haute-Loire, à Paris, sur l’île de la Réunion, dans le Nord et dans les Pyrénées Atlantiques.

Plus d’informations sur la Convention >>








Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >