Archive pour la catégorie ‘Services aux particuliers’

Le salon est déplacé, rendez-vous en décembre 2011 !

Mardi 8 février 2011

Avis à tous les visiteurs du Salon des services à la personne ! La 5ème édition du salon se tiendra cette année les 1, 2 et 3 décembre 2011, à Paris Porte de Versailles, Pavillon 7.1. Pour ne pas oublier, nous vous conseillons de noter dès à présent ces dates dans votre agenda.

Retrouvez les conférences du Salon des services à la personne à écouter en ligne

Vendredi 10 décembre 2010

Services à la personne : conseils d'expertsVous n’avez peut-être pas eu le temps d’assister à tous mes rendez-vous que vous aviez repéré dans le programme de l’édition 2010 ? Où tout simplement vous n’avez pas pu vu déplacer ? Les conférences du Salon des services à la personne sont dorénavant en écoute sur le site !

Il vous suffit de cliquer pour profiter des conseils des experts du secteur des services à la personne …. et bien d’autres !

Sélectionnez les conférences selon votre profil, vous êtes :

Un particulier
Un créateur ou auto-entrepreneur dans
le secteur
Un dirigeant dans le secteur
Un intervenant à domicile ou en recherche d’emploi

Echange logement contre heures de services à domicile…

Dimanche 5 décembre 2010

C’est le concept étonnant développé par Risehome, agence de mise en relation entre étudiants ou jeunes travailleurs et personnes âgées ou familles avec enfants en recherche d’aide à la maison. Le principe est simple, un étudiant est logé au sein de de la famille et en échange, il s’engage à donner 15 heures dans sa semaine soit pour donner un coup de main à l’entretien de la maison, aider aux devoirs des petits ou bien accompagner une personne âgée qui se sent seule. Une démarche « solidaire et économique pour tout le monde » !

aide domicile personne agee

Pour proposez vos services contre un logement ou rencontrer un étudiant à héberger, rendez-vous sur le site de Risehome.

Lancement du label Cap’Handéo

Samedi 4 décembre 2010

Label Cap'HandéoCe label garantie au client, en situation de handicap, une intervention à domicile sécurisée et adaptée. C’est l’objectif premier du label précisait Patrick Rothkegel Directeur Géréral d’Handéo Services sur le Salon des services à la personne, « permettre à toute personne en situation de handicap et ce, quelque soit son handicap, sa situation géographique ou ses ressources de repérer facilement les services de proximité conçus pour l’aider à mieux vivre. »

Repère immédiatement visible, le label Cap’Handéo offre aux entreprises, spécialisées dans l’accueil et l’accompagnement de personnes en situation de handicap, une meilleure visibilité sur le marché des services à la personne.

Label Cap’Handéo, une garantie de qualité pour le client final

Le référenciel à respecter pour obtenir le label Cap’Handéo s’articule en 5 grandes thématiques et comporte au moins une vingtaine de caractéristiques spécifiques à l’accompagnement des personnes en situation de handicap.

Ainsi, une entreprise labellisée Cap’Handéo s’engage à remplacer un intervenant bloqué sur la route dans l’heure qui suit au domicile de son client. Ses intervenants sont formés et tiennent compte dans leur prestation de services des spécificités liées à chaque handicap.

Retrouvez la présentation du Label par Patrick Rothkegel, Directeur Général d’Handéo sur la WebTV du Salon des services à la personne.

Plus d’information sur la procédure de labellisation sur le site d’Handéo Services.

Comment mieux vivre plus longtemps ? Conseils d’experts en ligne

Vendredi 3 décembre 2010

Aide aux personnes âgéesL’espérance de vie des Français gagne du terrain tous les jours… Grâce aux progrès de la médecine, en dix ans, les hommes ont gagné 3 années d’espérance de vie et les femmes 2. Mais comment anticiper les dernières années ?

Comment vivre le plus longtemps possible en préservant son autonomie ? Quelles sont les différentes solutions de prise en charge des aînés (partielle, totale…) ? Existe-t-il des « recettes » pour rester longtemps en bonne santé ? Doit-on et, si oui, comment peut-on accepter le vieillissement ? Quel est l’impact du stress ou de notre hygiène de vie sur notre santé ? Quels sont les facteurs clés pour vivre mieux et plus longtemps ? Sans parler de recettes miracles, surveiller son alimentation, pratique l’exercice physique et intellectuel, entretenir une vie sociale et affective, faire des projets, s’occuper de soi et de sa santé mais aussi des autres… sont reconnus comme autant de comportements susceptibles d’influer sur notre santé et notre qualité de vie. Autour de la table : écrivains, médecin, nutritionniste explorent ou recommandent quelques pistes réalistes pour aider chacun à se donner toutes les chances de « réussir son vieillissement ».

Retrouvez l’intégralité de leurs discussions, écoutable directement en ligne sur le site du Salon des services à personne.

Faites le diagnostic sécurité de votre domicile en quelques clics

Vendredi 3 décembre 2010

Après l’annonce du programme de sécurisation du domicile des personnes âgées par Laurent Wauquiez, le site dédié au diagnostic est en ligne. Vous pouvez dorénavant directement en ligne détecter les aménagements de votre domicile qui peuvent présenter des risques pour une personne âgée.

.

Aide aux personnes âgées : sécurisation du domicileLa rampe d’escalier est-elle à la bonne hauteur ? L’accès aux sanitaires est-il suffisamment éclairé la nuit ? Les questions du guide en ligne vous permettent d’identifier tout ce qui ne se voit pas à l’œil nu et pourrait pourtant occasionner de chutes !

Pour utiliser l’outil de diagnostic, vous devez vous inscrire sur le site e.securisation.

Pour rappel, le collectif CLAC milite également pour que la lutte contre les accidents de la vie courante soit reconnue grande cause nationale en 2011.

Sur la Maison du Futur, découvrez les innovations qui vous facilitent la vie !

Vendredi 26 novembre 2010

Partenaire de la Maison du Futur, Legrand, spécialiste des infrastructures électriques et numériques en bâtiment propose une offre spécialement conçue pour améliorer le confort de la maison. Marie-Pierre Dujaric, Responsable communication Résidentiel chez Legrand nous décrit en direct du salon 3 innovations immédiatement applicables dans le logement de monsieur et madame tout le monde !

Décrochez un entretien d’embauche au Salon des services à la personne !

Vendredi 26 novembre 2010

Entretien d'embauche au salonUn bureau de recrutement est présent jusqu’à demain au Salon des services à la personne. Organisé par quatre sociétés (O2, Maison et Services, Idéal Services et Domidom) recherchant des prestataires dans de nombreux domaines, cet espace permet de décrocher ultérieurement un entretien d’embauche.

Pour Margarette, l’entretien de pré-embauche semble productif : « On m’a questionnée sur mes disponibilités, mes expériences professionnelles et on m’a demandé dans quels domaines je souhaiterais travailler…  Je devrais être recontactée dans la semaine afin d’avoir un entretien pour travailler avec des personnes âgées ! »

Domidom, la société avec qui elle s’est entretenue prévoit effectivement d’embaucher 800 personnes en 2011. Pour l’entreprise : « Les services à la personne sont en plein essor ! Nous avons besoin de personnel. »

Ces bureaux de recrutement sont présents pour les demandeurs d’emploi qui connaissent déjà leur métier, qui ont une formation, de l’expérience et qui sont spécialisés dans un type de service. Pour ceux souhaitant débuter dans les métiers du service, le parcours métiers et carrières présent à quelques mètres du bureau de recrutement prodigue conseils et expertise.

Une douzaine de professionnels experts en leurs domaines reçoivent individuellement ou en groupe restreint les visiteurs souhaitant trouver leur voie. Orientés vers des formations, avertis de certaines facettes d’un métier et informés des pré-requis pour pouvoir l’exercer, les futurs prestataires ont toutes les donnés en main pour faire un choix avisé.

Vous souhaitez vous reconvertir et profiter d’une filière en expansion, venez profiter des Bureaux de recrutement et du Parcours Métiers et Carrières au Salon des services à la personne, ouvert jusqu’à demain 18h.

Un bon moment au village Découverte et Bien-être

Jeudi 25 novembre 2010

Village Découverte et Bien-êtreUn lieu de relaxation, de détente et d’amusement au Salon des services à la personne, telle est l’impression donnée par ces stands aux visiteurs. Les différents animateurs qui vantent les mérites de leurs différents services créent en même temps une véritable bonne humeur.

Au stand de réflexologie, Betty vient de se faire masser les mains. Elle se dit détendue et relaxée après ces 15 minutes passées à tester les bienfaits de la réflexologie. « Même si seule mes mains ont été massées, tout mon corps est détendu ! »

Deux mètres plus loin, Justine et Mary retrouvent les bancs d’école. Étudiantes en licence de direction de structure de services à la personne, elles se livrent a un petit concours de calcul mental au stand soutien scolaire à domicile. Des éclats de rire fusent dans la salle de cours aménagée pour l’occasion. « Ça m’a fait bizarre de me retrouver à lever mon ardoise pour donner une réponse », annonce Justine. « C’est là qu’on se rend compte que la calculatrice aide beaucoup », conclut sa compère !

Au stand de Shiatsu, les stressés par la foule ressortent changés et souriants, cette technique chinoise de relaxation basée sur la pression de certaines zones du corps semble faire des miracles sur les heureux testeurs.

Des plats incongrus sont servis dans l’atelier cuisine lors de séances ayant pour thèmes la découverte de saveurs, alors qu’à quelques pas, des visiteurs s’essayent à la calligraphie.

Vous avez jusqu’à samedi pour venir découvrir le village Bien être au Salon des services à la personne.

Colloque : la qualité des services vue par les consommateurs

Jeudi 25 novembre 2010

entreprise services à la personne, la qualité des servicesHuit intervenants se sont réunis autour du thème « la qualité des services vue par les consommateurs ». Le débat d’idée animé par le journaliste Olivier de Rincquesen a lieu autour des moyens d’analyse de la qualité des services à la personne.

Pour Guillaume Richard, PDG d’O², « le problème est que l’on est face à de l’humain au cube ! » Il s’explique ensuite :  » des humains qui réalisent une prestation à destination d’humains, le tout géré par des humains… C’est le schéma le moins fiable qui soit pour une analyse de la qualité ! »

Malgré ce constat, le PDG d’O² assure que son entreprise assure constamment un contrôle de qualité. Une vérification après la première prestation, une autre après un mois puis un prestataire extérieur vient à nouveau contrôler. » Le chiffre final est de 96% de clients satisfaits.

Marie-Paule Belot voit déjà quelques points faciles à jauger : « Une entreprise de service à la personne doit être active 365 jours par an. » La directrice générale d’ASSAD Besançon Pontarlier mise avant tout sur la « sécurité » des interventions, « on ne peut pas se permettre d’absence si l’on a pour clients des personnes dépendantes ! »

Pour Nathalie Grégoire, responsable de la marque NF Service « Services aux personnes à domicile », les organismes extérieurs ont leurs mots à dire et sont en capacité de juger la qualité d’une prestation. « Notre certification contrôle si la prestation est adaptée au client. » Elle ne sera pas la même pour un client sous médication qui nécessite un aide de vie que pour un client recherchant une femme de ménage. Selon elle, le label « NF » vérifie que l’organisme contrôlé respecte l’ensemble des exigences de la norme pour la prestation concernée.

Un problème revient fréquemment, celui du statut consommateur/employeur. C’est la raison pour laquelle l’association UFC-Que choisir n’a pas exploré les services à la personne avant aujourd’hui. Selon Alain Bazot, Président de UFC-Que choisir, « Nos outils et moyens de mesures qualitatifs sont, en général, difficilement applicables dans la situation où le consommateur est aussi l’employeur. L’émergence d’entreprises, agences ou franchises nous permet dorénavant de travailler. » Mais dans certains cas, la limite entre client et employeur est très floue. Il précise : « des clients la semaine peuvent se retrouver employeur le week-end et se retrouver aux Prudhommes sans même avoir réellement conscience du changement de leurs statut. »

Eric Briat, directeur général de l’INC, cite Kennedy parlant du droit à la consommation : « La protection des consommateurs, c’est le droit d’être informé, le droit de choisir, le droit à la sécurité et le droit d’être entendu ! » Tous sont d’accord, il y a un lien personnel et relationnel entre une personne dépendante et le prestataire de soin ou de service qu’il voit tous les jours. En cela, certaine revendication ne sont pas toutes entendues…

Joachim Soëtard, Directeur de la communication et du marketing de l’ANSP, revient sur les chiffres des études de satisfaction et  conclut la première partie du colloque : « Même si les chiffres de 96% de satisfaits sont exact, ce ne sont pas les 4% d’insatisfaits le réel problème. » L’habitué des méthodes de sondage développe : « parmi les 96%, il y a 45% de moyennement satisfait et le service ne doit pas être convenable dans nos critères, il doit être irréprochable ! »

Pour permettre de mieux vivre en situation de dépendance, la Maison du futur présente au Salon des services à la personne montre les innovations technologiques qui simplifient la vie.








Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >