Articles taggés avec ‘Alzheimer’

Alzheimer : le « finger-food » se développe pour aider les malades

Mercredi 13 avril 2011

Alzheimer : le « finger-food » se développe pour aider les maladesLe finger-food, ou le « manger-main », encore expérimental il y a 8 ans, gagne du terrain dans les maisons de retraite françaises. Il s’agit en effet d’une pratique de plus en plus encouragée, particulièrement pour les malades d’Alzheimer.
« A certains stades de la maladie d’Alzheimer, le patient ne sait même plus ce qu’est une fourchette, à quoi elle sert, comment on l’utilise, mais spontanément certains portent la main à l’assiette », confie Anne Babkine, l’une des responsables de la branche maison de retraite du groupe de restauration collective Avenance (Elior).

Les repas sous forme de bouchées, à manger avec les mains, permettent à la personne âgée de conserver un peu d’autonomie et répondent également à un autre trouble lié à cette maladie : la déambulation. « Certains patients sont incapables de rester assis et peuvent marcher 5 voire 10 km par jour » précise Linda Benattar, directrice médicale d’Orpea (250 établissements en France). « Donc, pour les aider à se nourrir, on place des assiettes de bouchées sur leur chemin, avec des cakes salés, des petits farcis, des petits choux ».

Sur le même sujet, écoutez en accès libre la conférence « Alzheimer, repérer les premiers symptômes, anticiper l’évolution, se faire accompagner »

Source – Article du site aveclesaidants.fr : « Alimentation: le « finger-food » au secours des malades d’Alzheimer »

Aide aux personnes âgées : les premiers signes de la maladie d’Alzheimer

Lundi 7 mars 2011

La maladie d’Alzheimer touche aujourd’hui en Europe plus d’une femme de 85 ans sur 4 et plus d’un homme sur 5. Compte tenu de l’allongement de la durée de vie, plus d’un millions de Français devraient être atteint en 2020.

Le professeur Marc Verny, neurologue et gériatre à l’hôpital de la Salpêtrière est également spécialiste de cette maladie dégénérative. Dans cette interview de 2 minutes, il nous explique quels sont les premiers signes détectables par un proche et comment aider le parent ou l’ami qui présente ces symptômes.

Retrouvez l’interview du Pr. Marc Verny sur la Web Tv du salon

Demain, quels progrès pour les malades d’Alzheimer ?

Mardi 17 août 2010

Depuis la prise de conscience de l’existence des maladies neuro-dégénératives dans les années 80, l’Association France Alzheimer agit pour aider les familles touchées par la maladie. Formation des aidants, information, accueil et écoute des familles et des malades… L’association fête aujourd’hui 25 ans d’action concrète et dresse le tableau des progrès attendus pour demain.

1. L’application du troisième Plan Alzheimer sur le terrain
Ce plan lancé le 1er février 2008 vise l’amélioration de la qualité de vie des personnes malades et de leurs proches.

2. La diminution du coût de la maladie pour les familles
Un projet de loi d’aide à l’autonomie devrait être voté avant fin 2010 et entrer en application en 2011, selon les dernières déclarations du gouvernement.

3. La recherche d’un traitement curatif

Les études thérapeutiques en cours sur la maladie d’Alzheimer cherchent désormais à s’attaquer à la cause même de la maladie et non plus simplement à l’atténuation des symptômes. La recherche trouvera peut-être, demain, un traitement curatif.

> Compte-rendu complet de ces 3 axes de progrès déterminants pour les malades d’Alzheimer.

> L’association France Alzheimer.








Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >