Articles taggés avec ‘services à la personne’

Colloque, temps II : innovation et professionnalisation, un passage obligé

Jeudi 19 novembre 2009

Autour de la table ronde, les invités se sont longuement entretenus sur la question d’une régression de la demande de services due au surcoût imposé par la professionnalisation. Bien évidemment, on ne peut pas améliorer la formation des salariés, instaurer des normes de qualité et des certifications des entreprises et des associations sans que les prix des services offerts ne s’en ressentent.

Mais pour tous, cette professionnalisation est un passage obligé pour le secteur. C’était d’ailleurs la conclusion du débat des syndicats ce matin. Pourquoi ? Pour améliorer la qualité des services, répondre aux besoins grandissants des particuliers, que ce soit des personnes dépendantes ou des actifs aux modes de vie en mutation et pour enfin, améliorer les conditions de travail et parcours professionnels des salariés du secteur.

Jacques Manardo, Président de la FESP, ajoute alors justement, « il y a autant de modèles d’interventions et de mesures à prendre qu’il y a de secteurs variés dans les services à la personne. » En effet, impossible de penser une seule voie de professionnalisation quand les acteurs concernés sont aussi différents : entreprises, associations, particuliers-employeurs…

Mais de nombreuses mesures ont déjà été prises par ces acteurs ou sont en cours ! Ainsi les certifications proposées aux entreprises ont considérablement amélioré les relations employeurs-salariés. Un progrès bien perçu par les clients qui, dans la plupart des cas poursuit Jacques Manardo, sont prêts à payer plus au vu de l’amélioration du service rendu ! Une bonne nouvelle quand on se souvient de l’état mitigé des financements publics en matière de services à la personne (présenté ce matin lors du débat des syndicats) !

Bien d’autres mesures ont été présentées, mais comment les résumer en quelques mots. S’il fallait retenir les points clés : démarche qualité, agrément pour les services innovants, amélioration des relations employeurs-salariés, particuliers-employeurs et intervenants à domicile,

Professionnaliser c’est aussi améliorer la formation* initiale, par l’alternance, entre autres, totalement inexistante dans les services à la personne. Et pour conclure sur une note encourageante Marie-Béatrice Levaux, Présidente de la FEPEM, s’est félicité de la création de nouvelles certifications professionnelles pour les métiers de l’emploi familial et des assistants maternels. Des qualifications dont vous pourrez avoir un aperçu dans la salle voisine où se déroule la remise des premiers diplômes d’assistant maternel/garde d’enfants, employé familial et assistant de vie dépendance. Enfin, une vraie reconnaissance pour ces métiers trop souvent qualifiés de « petits boulots  » !

* le saviez-vous ?
Dès sa première heure effectuée chez un particulier-employeur, un salarié dans les services à la personne a droit à 40 heures de formation ouverte et à distance gratuite. Une opportunité peu connue qui pourrait pourtant aider bon nombre d’entre eux dans leur progression professionnelle ! (Source : FEPEM)

Colloque, temps I : une vraie progression de la demande mais de lourds enjeux pour améliorer l’offre de services

Jeudi 19 novembre 2009

C’est le bilan dressé par les invités du Colloque « Comment inscrire durablement les services à la personne dans le quotidien des Français ? ». Deux tables rondes successibles entièrement consacrées à l’avenir du secteur.

Premier rendez-vous : « Comment rendre l’offre plus visible et plus lisible pour tous ? »

Tous les acteurs du débat s’accordent : pour une meilleure professionnalisation des services à la personne, il faut passer à la vitesse supérieure en matière de visibilité. Afin que la demande croissante de services trouve offreurs et que, entreprises, associations, salariés de particuliers-employeurs puissent profiter d’une amélioration des conditions de travail d’une part puis instaurent des formations, un contrôle qualité nécessaire et valorisant l’image du secteur.

Voici quelques-unes des nombreuses propositions avancées par les invités du Colloque :

> Création d’une bourse aux emplois permettant de mettre en avant l’offre de services à la personne auprès des demandeurs (Patrick Müller, Directeur Général de CNCESU).
> Un déploiement plus fort du CESU préfinancé afin que tous les Français puissent profiter de ce levier fort à l’achat de services à la personne. Ce déploiement passe par une réflexion sur le business model des émetteurs de CESU. Des entreprises qui, aujourd’hui, sont dépendantes des pouvoirs publics pour atteindre la rentabiité. (Pascal Dorival, Directeur Général de Chèque Domicile).
> Multiplication des services numériques facilitant la mise en relation des particuliers-employeurs et des intervenants à domicile en rechercher d’emploi (Marie-Béatrice Levaux, Présidente de la FEPEM).
> Plus de dématérialisation des démarches administratives pour les particuliers-employeurs afin de lever des freins, encore forts, à l’emploi d’intervenants à domicile (Marie-Béatrice Levaux, Présidente de la FEPEM).

La suite des échanges dans le prochain billet consacré à la 2e table ronde du jour : « L’innovation et la professionnalisation : deux clés majeures de pérennisation ».

Vedette du jour, Nao, robot-intervenant à domicile

Jeudi 19 novembre 2009

C’est moi Nao… le petit robot… Celui-ci n’est pas encore aussi bavard que le célèbre héros d’Ulysse 31, mais il sait parler ! Il entend l’appel d’une personne et la rejoint en déambulant dans son domicile. Bruno Maisonnier, Président Directeur Général d’Aldebaran Robotics, en introduction du Colloque, prend l’exemple d’une personne malvoyante. Celle-ci peut demander à Nao de lui lire ses e-mails ou son journal ! (le robot se connecte via Internet aux journaux ou boîtes mails). Un proche peut, via son mobile, se connecter au robot et échanger avec la personne accompagnée.

Une avancée technologique révolutionnaire qui soulève des protestations discrètes dans la salle. C’est qu’il faut bien avouer que la petite bête électronique a l’air terriblement attachante. « Un robot de ne peut remplacer un intervenant à domicile ! « 

L’inventeur en convient, mais pour Brunon Maisonnier, « les robots sont là, quoiqu’on fasse !  » Ils ne remplaceront pas des emplois dans les services à la personne mais ils peuvent en créer dans l’électronique. « Et mieux vaut qu’ils se créent en France, aujourd’hui leader sur ce type de produits, qu’au Japon ou aux Etats-Unis ! » Mais sans doute faudra-t-il attendre encore que les robots conquièrrent les particuliers.. et leurs porte-monnaie avant d’imaginer une société de services à la Asimov !

Pour ceux qui auraient raté la présentation du robot, vous pouvez découvrir Nao en action pendant les 3 jours du Salon sur le stand de l’ANSP.

Intervenants à domicile, votre futur employeur vous attend peut être au Salon des services à la personne !

Vendredi 30 octobre 2009

Vous intervenez au domicile des particuliers pour de nombreux services (garde d’enfants, aide à la vie quotidienne, dépannage informatique, ménage…) et vous cherchez des informations et des contacts pour vous constituer une base de prospects solide ? Le Salon des services à la personne vous propose un espace entièrement conçu pour soutenir votre activité.

Trouvez dans le Village Emploi et formation de l’espace Professionnels :

> Votre futur employeur !

Les associations et entreprises qui recrutent des intervenants à domicile vous reçoivent dans des bureaux de recrutement dédiés aux intervenants à domicile. Des recruteurs d’enseignes tels que O2, Maison et Services, Particulieremploi.fr, … vous y attendent !

Et ne manquez pas les entreprises qui vous intéressent parmi les 250 exposants du Salon ! Une occasion unique de les rencontrer et de discuter dans un cadre convivial et de mieux comprendre leur process de recrutement.

> Des formations adaptées à vos besoins :

Découvrez pendant les 3 jours du salon, les Ateliers emploi et formation. Des formats courts de 20 minutes avec des experts du secteur pour répondre à vos questions. Quelques sujets glanés au sein du programme :

Réussir son CV et sa lettre de motivation
Comment faire reconnaître votre expérience grâce à la VAE ?
Qui est votre employeur ? Vos droits et avantages

Et aussi :

Le programme complet des conférences >>

Le Village Emploi en détail >>

Quels sont les services à la personne de demain ?

Jeudi 15 octobre 2009

A la demande de Direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services (DGCIS), le bureau d’étude BIPE a réalisé une enquête approfondie sur le devenir des services à la personne. Avec un séminaire de prospection auquel était convié des particuliers employeurs et des salariés du secteur puis des entretiens avec des opérateurs clés des services à la personne, le BIPE a listé et décrit les services susceptibles d’émerger d’ici 2015. Au hasard, voici quelques idées glânées au fil de l’étude :

  • Optimiseur de voyage (version personnalisée des services d’une agence de voyage),
  • Location de voiture équipée pour devenir un « 2ème bureau » mobile,
  • La télémédecine et le contrôle de la qualité de vie du particulier à domicile, en complément de la présence humaine,
  • Etc.

… De quoi inspirer les créateurs d’entreprises !

Découvrez tous les résultats de l’étude >>

Demain, les 4ième assises de la Fédération du service aux particuliers !

Lundi 28 septembre 2009

Tout au long de la journée, 5 rendez-vous se succéderont sur le thème « Dynamisme, qualité et bien-être : un secteur où il fait bon vivre ». L’événement sera l’occasion pour la Fédération du service aux particuliers de dresser un bilan de sa  nouvelle organisation. Au programme : mutualisation des ressources, savoir-faire, outils de professionnalisation : une efficacité renforcée au service de chacun.

Cette première discussion sera suivie par 4 tables rondes :
•    Recrutement et fidélisation des talents : des avancées décisives pour l’enjeu numéro un du secteur
•    Métiers : actualité, adaptation, innovation : devancer et avancer
•    La différenciation par la qualité : réalisations d’aujourd’hui et de demain
•    Conclusion : feuille de route FESP : plan d’action, état d’avancement, obstacles

Pour participer aux 4ième Assises de la FESP, rendez-vous demain Hôtel Méridien Montparnasse, Paris 14 –  Centre de conférence, RDC.

Inscriptions et horaires sur le site de la FESP >>

Sur ce même thème :
Fédération du Service aux Particuliers, un nouvel acteur de poids dans les services à la personne >>

7 franchises de services à la personne recrutent au Salon des micro-entreprises

Lundi 21 septembre 2009

Du 6 au 8 octobre 2009 – 8H30-18h – Palais des Congrès – Paris

Créer en franchise, c’est sécurisant. Vous bénéficiez du savoir-faire de votre franchiseur, de l’expérience des autres franchisés… Bref, un bon point de départ pour créer son entreprise. À condition toutefois de ne pas miser sur le mauvais cheval ! Aujourd’hui, de nombreux réseaux proposent des droits d’entrée de plus en plus bas. Le soutien apporté par votre franchiseur risque-t-il d’en pâtir ? Quelles sont les contreparties nécessaires de tels tarifs ? Avant de vous lancer, mieux vaut prendre les bons renseignements sur votre futur partenaire.

C’est justement l’objectif annoncé du Village Franchise pour la 11e édition du Salon des micro-entreprises. Un programme complet pour vous accompagner dans votre projet d’installation en franchise :

> 7 enseignes qui recrutent
… vous attendent dans l’espace « Création-Reprise-Franchise », c’est le moment de les interroger ! Vous retrouvez pendant les 3 jours du Salon, les enseignes :

  • Homveil
  • Ideal Services
  • Illico Travaux
  • Prospactive
  • Toutadom
  • Un monde de services
  • WSI Marketing Internet

> Des entretiens individuels avec des experts de la franchise
Deux experts de Franchise Magazine pourront analyser votre projet et répondre à toutes vos questions, en tête-à-tête !
image-3.pngPour bénéficier d’un entretien individuel avec l’un deux, il est conseillé de s’inscrire dès le matin directement au Village Franchise.

Découvrez le Village Franchise >>

> Une conférence dédiée :
« Franchises accessibles, comment les sélectionner ? » 5 experts vous guident dans le choix de votre franchiseur.

Le Village est parrainé par :

credit-mutuel.png

En partenariat avec :

franchise-mag-2.jpg

1er guide pratique et juridique du salarié de services à la personne

Mardi 15 septembre 2009

Les offres d’emploi dans les services à la personne ne sont pas toujours claires et précises. C’est sur ce constat que la Direction Du Travail de la Vienne (DDTEFP) et le Centre d’Information et de Formation des Services à la Personne (CIF-SP) ont décidé de publier un guide concret à destination à la fois des salariés en recherche d’emploi et des employeurs, pouvant éprouver des difficultés dans la rédaction de leurs offres d’emploi.

Mandataire, prestataire, emploi direct, Chèque Emploi Service (CESU)… Toutes les spécificités des services à la personne sont ainsi clairement explicitées.

Vous pouvez télécharger le guide ici.

Grippe A : comment les entreprises de services peuvent-elles se préparer ?

Mercredi 9 septembre 2009

Les autorités annoncent jusqu’à 40 % d’absentéisme dans les entreprises au pic de la pandémie… Comment assurer la continuité du service dans ce cas ? Comment protéger vos clients d’une éventuelle transmission ?

Selon les recommandations gouvernementales, toute entreprise doit désormais prévoir un « Plan de Continuité de l’Activité » (PCA) permettant de limiter :
•    l’impact de la grippe sur votre activité,
•    la contamination entre collègues.

Premières mesures à adopter :

Hygiène :
> Inciter vos salariés à la vigilance et s’équiper afin de respecter les recommandations des autorités sanitaires : lavage des mains systématique à l’entrée de vos locaux, suppression des « contacts physiques professionnels » (bises ou poignées de main…). Trouvez toutes les informations ici.

Plan de continuité de l’activité :
> L’Agence nationale des services à la personne (ANSP) livre ses conseils pour anticiper le manque de personnel lors de la pandémie. Découvrez les gestes de chacun font la santé de tous. >>

Et aussi :
> Info grippe : 0825 302 302 (0,15 € TTC/min depuis un poste fixe). Service ouvert du lundi au samedi (hors jours fériés), de 9h à 19h.


Eté 09 : Et si, entre voisins, on se rendait service ?

Jeudi 6 août 2009

Garder un œil sur les logements inoccupés, nourrir le chat du voisin, rester attentifs aux plus âgés en cas de forte chaleur, se sentir en vacances, même si on ne part pas, en organisant des apéros et autres animations…  Voici quelques unes des idées suggérées par les créateurs de « l’Été des voisins ».

Face au succès de la fête des voisins, son créateur Atanase Perifan a en effet souhaité encourager les initiatives conviviales entre voisins. Certes, cela ne peut pas remplacer les services de professionnels des services à la personne. Mais une idée aussi sympathique mérite qu’on en parle, non ?

Comment participer ?

Le principe est simple, si vous souhaitez devenir « voisins solidaires », vous pouvez demander votre kit « voisins solidaires » auprès de votre mairie ou bailleur. Si ceux-ci ne participent pas à l’opération, il est téléchargeable sur le site dédié à l’opération… !








Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >