Laurent Wattez nous livre les clefs de la création en franchise dans les services à la personne.

Shiva, O2, Family Sphere… Les réseaux de franchises dans le secteur des services à la personne se multiplient et connaissent un succès croissant auprès des particuliers.
Par ailleurs, la franchise incarne une formule très avantageuse pour un porteur de projet qui souhaite minimiser les risques liés à toute démarche entrepreneuriale, et maximiser ses chances de succès.
En effet, la franchise d’une enseigne réputée permet d’accélérer considérablement le développement de votre entreprise, et de bénéficier par ailleurs d’un bon accompagnement de la part du franchiseur. Néanmoins, créer son entreprise en franchise reste une démarche lourde, qui suppose un certain nombre de prérequis et une solide préparation du futur franchisé.
Laurent Wattez, Consultant développement Franchise chez Progressium, analyse pour nous les étapes de cette préparation, et nous éclaire sur la création en franchise dans les services à la personne.

A l’occasion d’une interview donnée lors du Salon des services à la personne 2012, il décompose cette démarche en 5 étapes principales.

  1. La réflexion
    Le candidat doit réfléchir sur ce qu’il veut faire, et connaitre ses motivations en tant que futur entrepreneur. Il doit ainsi analyser les secteurs qui peuvent l’intéresser, par rapport à ses envies, mais également par rapport à son financement.
  2. L’analyse
    Laurent Wattez nous présente notamment l’analyse du concept comme un élément essentiel. Il s’agit alors de vous interroger sur les enseignes qui vous intéressent et sur leur fonctionnement.
  3. L’échange
    La phase suivante consistera à visiter les pilotes, mais aussi à échanger avec les franchisés. C’est l’occasion de savoir pourquoi ils ont choisi cette enseigne et s’ils sont satisfaits de ce choix.
  4. Le business plan
    Viens ensuite l’indispensable étape du business plan, que le futur franchisé doit réaliser par rapport aux indicateurs de l’enseigne. Il doit également vérifier la rentabilité annoncée, ainsi que la rentabilité pour lui-même, en fonction de ses propres critères de rémunération.
  5. L’étude de marché
    Une fois le business plan monté, Laurent Wattez nous explique que le candidat doit se livrer à une étude de marché dans la zone de chalandise : le potentiel de ce marché, les perspectives, la concurrence etc.

Lorsque ces phases préparatoires sont achevées, le futur franchisé peut entamer les démarches contractuelles. C’est à ce moment-là qu’il peut analyser les informations communiquées par l’enseigne, afin de prendre sa décision en connaissance de cause.
Enfin, lorsque le candidat a fait son choix, la décision finale sera basée sur le critère humain, nous explique Laurent Wattez. La dernière étape de la création dépend en somme d’éléments affectifs : suis-je en confiance avec l’enseigne ? Suis-je prêt à l’accompagner pour 5 ans, 7 ans voire plus.
Pour terminer, Laurent Wattez livre un conseil simple aux candidats à la franchise : prendre son temps et bien analyser les outils mis à disposition, notamment en termes d’accompagnement et d’assistance. Ce dernier point est décisif selon lui, à plus forte raison si le candidat n’est pas encore familier du métier de l’enseigne.

Pour en savoir plus, découvrez l’intégralité de l’interview de Laurent Wattez au Salon des services à la personne 2012 :

Partager cet article :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz
  • Netvibes
  • LinkedIn
  • Wikio FR
  • Technorati
  • Digg
  • del.icio.us

Tags: , , ,



Laisser un commentaire pour : Laurent Wattez nous livre les clefs de la création en franchise dans les services à la personne.








Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >