Paro, le robot phoque : une véritable solution thérapeutique pour améliorer la vie des personnes âgées, dépendantes ou démentes?

Le progrès, l’utilisation et l’usage de la robotique personnelle et de service est croissante. En matière d’assistance à la personne en situation de handicap et/ou de perte d’autonomie, il existe des robots tels que le robot Paro développé par l’AIST au Japon, qui s’affirment comme des solutions thérapeutiques alternatives.

Le Professeur Takanori Shibata, créateur de Paro, nous présente lors de son passage en France, à La Maison du Mieux Vivre du Salon des Services à la Personne 2013, la vocation et les effets thérapeutiques de ce robot compagnon interactif de pointe.

Paro est un « robot phoque » qui se substitue à un animal domestique. Il permet de bénéficier des bienfaits de la thérapie animale, chez soi ou plus encore dans des environnements interdits aux animaux tels que les hôpitaux ou établissements d’accueil.

Suite à de nombreuses expérimentations au Japon, à travers l’Europe et notamment en France à l’hôpital Broca, Paro a démontré 3 types d’effets thérapeutiques sur des patients âgés, atteints de démence ou non :

>> Un effet psychologique sur des patients souffrant par exemple de dépression : il améliore la relaxation, la motivation et diminue le stress. Il réduit également le sentiment de solitude chez les personnes âgées non démentes. Ces bienfaits permettent aussi au personnel soignant et aux aidants de travailler dans des conditions plus sereines.

>> Un effet physiologique : en réduisant le niveau de stress, Paro améliore la pression sanguine et le rythme cardiaque. Cet effet a été notamment prouvé chez des personnes démentes ou souffrant de la maladie d’Alzheimer.

>> Enfin Paro améliore la sociabilité des patients entre eux ainsi qu’avec les proches, les aidants et le personnel soignant. Il permet de favoriser l’interaction, la communication et de réduire l’agressivité des patients.

Techniquement, Paro en est déjà à sa 8ème génération et le Professeur Takanori Shibata continue de développer ses fonctions pour le rendre notamment encore plus facile d’utilisation.

Aujourd’hui Paro possède de nombreux capteurs et logiciels d’intelligence artificielle. Ainsi il réagit au toucher, au son, à la lumière, à la température et à sa position. Il est capable de percevoir les personnes et son environnement. Il reconnait et répond à son nouveau nom et adapte son comportement aux attentes de son maître. Il apprend et « grandit » pour être caressé et « aimé » par son propriétaire.

Enfin, Paro a la capacité de bouger la tête, les nageoires et la queue, de produire des sons imitant la voix d’un vrai bébé phoque.

Pour en savoir plus, découvrez l’intégralité de l’interview du Professeur Takanori Shibata à La Maison du Mieux Vivre, événement du Salon des services à la personne et de Solulo 2013.

Takanori Shibata, interview MMV2013

Partager cet article :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Buzz
  • Netvibes
  • LinkedIn
  • Wikio FR
  • Technorati
  • Digg
  • del.icio.us

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,



Laisser un commentaire pour : Paro, le robot phoque : une véritable solution thérapeutique pour améliorer la vie des personnes âgées, dépendantes ou démentes?








Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >