Archive pour la catégorie ‘Actualité des services à la personne’

Professionnalisation : 4 formations proposées par l’Afpa

mercredi 27 octobre 2010

L'Afpa propose des formations aux services à la personneL’Association nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) a présenté ces derniers jours son catalogue de formation pour 2011. Plusieurs formations de perfectionnement dédiées aux professionnels des services à la personne sont proposées dans des domaines aussi variés que l’entretien de la maison et les travaux ménagers, le jardinage, la garde d’enfants à domicile, les aides aux personnes dépendantes ou en perte d’autonomie, la prévention des risques et la sécurité, le comportement professionnel et l’encadrement.

.

  • Stage « Animer une équipe d’intervenants à domicile » : 4 jours pour optimiser la gestion des activités des salariés via une animation efficace des équipes par les dirigeants ou les animateurs.
  • « Module d’intégration dans les services à la personne » : c’est le « stage indispensable » pour tout nouveau salarié entrant dans le secteur des services à la personne (10 jours).
  • « Livrer des repas dans le secteur des services à la personne » : module de perfectionnement (5 jours).
  • « Adopter les gestes efficaces pour une intervention à domicile » : ce stage doit permettre de réduire les risques professionnels des intervenants à domicile.

Exemple : formation assistant de vie aux famille.

Vous entamez une démarche de professionnalisation de vos acquis ? Vous démarrez une activité dans les services à la personne ? Ne ratez pas le Parcours Métiers et Carrières du Salon des services à la personne. L’occasion de rencontrer des experts des organismes de formation pour mieux évaluer vos perspectives de carrière dans le secteur.

Rendez-vous les 25, 26 et 27 novembre 2010, Porte de Versailles, Paris.

La Maison du futur, 250 m2 d’innovations pour mieux vivre chez soi

mardi 26 octobre 2010

Maison du FuturDe la salle de bain à la cuisine en passant par la chambre des enfants, cet espace unique rassemble les innovations qui changent le quotidien !
Cuisine aménagée pour les personnes à mobilité réduite, détecteur de fuite de gaz ou encore robot de compagnie… vous testez en direct ces produits avec les conseils de leurs concepteurs.

Se sentir mieux chez soi

Fauteuil massant, système Wi-Fi intégré, régulateur de température… Découvrez tout ce qui peut rendre la vie plus paisible une fois rentré à la maison !

D’ailleurs, un petit tour sur le village bien-être, juste à côté, ne peut que vous aider à vous sentir mieux …

La perte d’autonomie, 1re crainte pour la moitié des Français face au vieillissement

lundi 25 octobre 2010

Les craintes des Français face au vieillissementC’est ce que démontre l’étude Ipsos présentée par l’Agence Nationale des Services à la Personne (ANSP) le 18 octobre dernier. 56 % des 961 personnes interrogées craignent en premier lieu la perte d’autonomie, avant le manque d’argent (29%), la solitude et l’isolement (13%). Une dépendance qui sera pour la grande majorité d’entre eux plus facile à vivre avec l’aide d’un intervenant à domicile.

44 % répondent « oui très certainement » et 46% « très probablement » à la proposition d’une aide extérieure.  Mais pas à n’importe quelles conditions. L’étude permet ainsi de mieux comprendre quels sont les critères d’évaluation d’un intervenant à domicile par les particuliers : expérience, formation, statut professionnel, proximité géographique ou coût de la prestation… Cette étude est une mine d’information pour mieux comprendre vos clients !

Dommage qu’elle ne comporte pas d’informations sur les attentes de ces derniers en matière de technologies d’aide à domicile. Pour faire le point sur les dernières innovations qui leur faciliteront la vie, rendez-vous dans la Maison du Futur au Salon des services à la personne.Un concentré unique de technologies et de solutions pour mieux vivre chez soi !

Consulter l’enquête Ipsos complète sur les craintes des Français face au vieillissement.

Service à la personne : 10 000 nouveaux emplois par an annoncés

samedi 23 octobre 2010

Le Parcours métiers et carrières sur le Salon des services à la personneUn accord national visant à répondre au besoin de recrutement des entreprises du secteur des services à la personne a été signé entre la Fédération des Entreprises du Service aux Particuliers (FESP) et la direction générale du Pôle emploi. Cet accord devrait permettre de créer 10.000 emplois par an. Objectifs affichés :

1. Anticiper les besoins de recrutement par des actions adaptées

2. Valoriser les métiers des SAP

3. Contribuer à la professionnalisation des intervenants

À ce sujet, si vous comptez créer une activité dans les services à la personne, sur le Parcours Métiers et Carrière au Salon des services à la personne, des conseillés vous informent des nouvelles opportunités offertes par les services à la personne.

Journée des aidants : des financements pour la formation des aidants familiaux

vendredi 22 octobre 2010

« Beaucoup de Français ne savent pas encore qu’ils sont aidants. » Telle est la conclusion de Nora Berra, Secrétaire d’État chargée des Aînés, lors de son discours de clôture de la journée des aidants. En effet, les proches et l’entourage de personnes dépendantes sont des aidants au même titre que les professionnels des services à la personne. « La tâche qui incombe aux proches est extrêmement difficile et ces derniers sont souvent désarmés » insiste la secrétaire d’État chargée des aînés. Pour assister les aidants, une formation est dorénavant financée par la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie) afin de permettre à l’entourage de mieux accompagner leurs proches.

Vous recherchez des solutions pour mieux accompagner vos proches en situation de dépendance ? Les intervenants du Salon des services à la personne peuvent répondre à vos questions.

Une journée de RTT pour financer la dépendance ?

jeudi 21 octobre 2010

Laurent Hénart, Président de l’Agence nationale des services à la personne (ANSP) et député UMP de Meurthe-et-Moselle, a proposé samedi l’abandon d’un nouveau jour de congé pour financer la dépendance des personnes âgées*.  « Nous savons tous que le nombre de personnes concernées par les risques liés à la vieillesse ne fera que croître », insiste-t-il.
Le député souligne que les régions ne « peuvent plus payer » le coût de la dépendance et veulent être « déchargées de ce fardeau ». Pour Laurent Hénart, subventionner les services à la personne doit « être l’affaire de tous. »

* Source: Le Journal du Dimanche

Et si un robot faisait le ménage à votre place ?

lundi 11 octobre 2010

Le robot aspirateur autonome: Roomba 555Le premier robot aspirateur autonome et programmable sera à l’essai dans la maison du futur. Roomba 555, un cylindre de 34 cm de diamètre et de 9cm de haut est capable de nettoyer 80m2 de sol en 90 minutes. Il aspire et il brosse tout type de sol.  Il peut se mettre à la tâche, tout seul, aux  jours et aux heures choisies. Il détecte le vide, ne se coince pas dans le tapis, évite les collisions et retourne tout seul se recharger.

Idéal pour les personnes à mobilité réduite, cet appareil construit par « I Robot » et distribué par « Robopolis »supprime complètement la contrainte de l’aspirateur.

Imaginez vous rentrant à votre domicile, vous ouvrez la porte et… Tout est fraichement aspiré car vous avez programmé Roomba pour qu’il commence à nettoyer 90 minutes avant que vous rentriez. On attend déjà avec impatience le robot pour la vaisselle et celui pour le repassage ?

Découvrez tout des robots d’assistance dans la Maison du Futur au Salon des services à la personne, du 25 au 27 novembre 2010, Porte de Versailles à Paris.

Les aides financières à la garde d’enfant, qui y a droit ?

mardi 5 octobre 2010

petite-enfance-PAJELa prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE) est une subvention qui s’adresse aux parents d’enfant de moins de 6 ans qui utilisent les services d’une assistante maternelle agréée ou qui font garder leur enfant à domicile. Si les parents sont salariés, ils doivent se procurer un minimum de 389,20€ issus de son activité pour un parent seul et de 778,40€ pour un couple. Les parents non-salariés doivent quant à eux être à jour de leur cotisation sociale d’assurance vieillesse.

Cette aide ne peut-être perçue que si le personnel employé est agréé pas la préfecture pour les gardes d’enfant à domicile ou par le conseil général pour les assistantes maternelles.

Consulter sur le descriptif de la PAJE sur le site de la CAF.

Comment se faire payer en CESU ?

lundi 4 octobre 2010

Conçus pour faciliter l’accès aux services à la personne, les CESU sont une source de formalités supplémentaires pour les intervenants à domicile. Il faut se déclarer auprès du Centre National CESU, puis renvoyer les chèques encaissés pour se faire rembourser, etc.

Si vous n’avez pas encore l’habitude de manier cet outil, le Centre National CESU (CN CESU) vient de publier un article très pratique pour bien l’utiliser : le cesu-et-vous.Vous retrouvez dans ce document toutes les formalités obligatoires clairement expliquées. En plus, vous pouvez vérifier la liste des obligations de votre employeur.

Mais vous avez peut-être intérêt si vous lancez votre activité à vous faire conseiller par des professionnels. Vous pourrez rencontrer des conseillers du Centre National CESU lors de la prochaine édition du Salon des services à la personne sur leur stand ou lors de la conférence « CESU déclaratif, mode d’emploi« , les 25, 26 et 27 novembre 2010, Porte de Versailles à Paris.

Une aide pour sécuriser le domicile des personnes âgées

vendredi 1 octobre 2010

21 personnes âgées aidées à sécuriser leur domicile.9 000 personnes âgées décèdent chaque année à la suite d’une chute, dont près de 6 000 (plus de 70 % des cas)* à leur domicile. Des accidents qui pourraient souvent être évités avec, par exemple, un éclairage approprié du perron, une rampe de sécurité dans la douche, etc. Des travaux simples qu’il convient d’identifier précise Bruno Arbouet, directeur général de l’ANSP dans La Croix : « Nous n’aiderons plus seulement les personnes âgées à mieux vivre à leur domicile, nous les aiderons à y rester en vie ».

C’est l’objet du plan d’envergure nationale annoncé mardi dernier  par les secrétaires d’État Hervé Novelli et Laurent Wauquiez : aider 21 000 personnes âgées à sécuriser leur maison ou appartement. L’aide se veut pratique et facile d’accès. Un questionnaire va être mis à disposition des familles pour les aider à identifier les installations risquées pour la personne âgée. Vous pouvez consulter ce questionnaire très pratique, établi pour toutes les pièces de la maison, dans le dossier de presse de Bercy sur la sécurisation du domicile des personnes âgées (28/09/10). Pour les professionnels c’est un support complémentaire pour aider un client âgé ou sa famille à envisager des travaux et des changements dans ses habitudes et son quotidien.

Le plan s’inscrit plus largement dans  la lutte contre les accidents de la vie entamée par de nombreux acteurs institutionnels et associatifs. Notamment le collectif inter associatif de Lutte contre les Accidents de la vie Courante (CLAC) qui veut faire de cette lutte une grande cause nationale pour 2011.

* Source ANSP.





Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >