Nouvelle édition du baromètre d’image des services à la personne

20 avril 2011

Les Français ont une image de plus en plus positive des services à la personne et connaissent mieux le secteur. Une bonne nouvelle annoncée dans la 2ème édition du baromètre d’image des services à la personne, menée par LH2 pour le compte de l’Agence nationale des services à la personne (ANSP).

Dans le détail, l’ANSP fait ressortir 4 grands enseignements :

> Les Français ont une meilleure connaissance du secteur
Pour 77% des sondés (vs 45% en 2010), les services à la personne évoquent principalement les services de la vie quotidienne. Ils sont 60% (vs 55% en 2010) à associer les services à la personne aux services aux personnes dépendantes, et enfin 33% (vs 14% en 2010) à les associer aux services rendus à la famille.

> Une image de plus en plus positive des services à la personne
91% des Français  (vs 88% en 2010) ont une bonne image des services à la personne et 37% en ont une « très bonne image » soit une hausse de 13% par rapport à l’année dernière  (vs 24% en 2010).

> Les Français font confiance aux services à la personne
89% des Français pourraient faire confiance à un intervenant à domicile (vs 84% en 2010).

> Un secteur toujours en cours de développement
La quasi-totalité ( 97%) des Français pensent que les métiers de services à la personne mériteraient d’être davantage reconnus.

Plus d’information sur le 2ème baromètre d’image des services à la personne.

Réforme de la dépendance, la prise de position du Medef

14 avril 2011

Le Medef, conseil exécutif de l’organisation patronale, vient de dévoiler une liste de 20 propositions dans le cadre de la réforme de la dépendance propose un système à 2 niveaux :

Recentrer le socle public de solidarité actuel (l’allocation personnalisée à l’autonomie) sur les personnes aux revenus les plus modestes. L’organisation patronale exclue que celui-ci engendre un «nouveau financement par les entreprises, compte tenu du coût du travail et de l’ampleur de nos déficits, mais aussi du risque même de la dépendance qui concerne peu l’entreprise».

Mettre en place «une solution assurantielle» sous la forme d’une couverture universelle privée obligatoire. Le Medef invite également l’Etat à instaurer une aide publique à la souscription pour garantir l’accès pour tous à ces assurances.

Lors de ses différentes interventions sur le sujet, Laurence Parisot, Présidente du Medef, a rejetté l’idée d’instaurer une deuxième journée de solidarité, idée soulevée par l’Elysée au début du mois : « outre les difficultés pratiques de mise en œuvre pour les entreprises, cette proposition conduirait à faire peser à nouveau le financement de la protection sociale sur les revenus du travail et en particulier sur les salariés ».

Elle a enfin précisé que, pour le Medef, la piste d’un alignement du taux de CSG des retraités sur celui des actifs « devra être explorée mais seulement si un appel à la solidarité nationale se révélait incontournable. »

Rappel du calendrier de la réforme du financement de la dépendance.

Source : Le Figaro, article : « Les 20 propositions du Medef concernant la dépendance« .

Alzheimer : le « finger-food » se développe pour aider les malades

13 avril 2011

Alzheimer : le « finger-food » se développe pour aider les maladesLe finger-food, ou le « manger-main », encore expérimental il y a 8 ans, gagne du terrain dans les maisons de retraite françaises. Il s’agit en effet d’une pratique de plus en plus encouragée, particulièrement pour les malades d’Alzheimer.
« A certains stades de la maladie d’Alzheimer, le patient ne sait même plus ce qu’est une fourchette, à quoi elle sert, comment on l’utilise, mais spontanément certains portent la main à l’assiette », confie Anne Babkine, l’une des responsables de la branche maison de retraite du groupe de restauration collective Avenance (Elior).

Les repas sous forme de bouchées, à manger avec les mains, permettent à la personne âgée de conserver un peu d’autonomie et répondent également à un autre trouble lié à cette maladie : la déambulation. « Certains patients sont incapables de rester assis et peuvent marcher 5 voire 10 km par jour » précise Linda Benattar, directrice médicale d’Orpea (250 établissements en France). « Donc, pour les aider à se nourrir, on place des assiettes de bouchées sur leur chemin, avec des cakes salés, des petits farcis, des petits choux ».

Sur le même sujet, écoutez en accès libre la conférence « Alzheimer, repérer les premiers symptômes, anticiper l’évolution, se faire accompagner »

Source – Article du site aveclesaidants.fr : « Alimentation: le « finger-food » au secours des malades d’Alzheimer »

Le secteur des services aux particuliers : 1er secteur créateur d’emplois

11 avril 2011

Le Pôle Emploi a annoncé les résultats de l’enquête « Besoins de main d’œuvre », menée en collaboration avec le CREDOC et qui révèle la liste des métiers les plus recherchés en 2011.

Parmi les chiffres clé : le secteur des services aux particuliers reste le premier secteur créateur d’emplois avec 41,8 % des intentions de recrutement (+1,3 % cette année). Au sein de ces services, le domaine de la santé et de l’action sociale représente 28,0 % des projets du secteur.  De son côté, l’hébergement médicalisé pour les personnes âgées affiche une hausse de 19,7 %.

Plus spécifiquement, les services à la personne (garde d’enfant, aide ménagère, aide aux personnes handicapées)  totalise 10% de la demande.

A noter également, les métiers des services à la personne font partie des emplois les plus recherchés par les employeurs : les aides et employés polyvalents de cuisine ainsi que les aides à domicile et aides ménagères font parties des 15 métiers enregistrant les plus fortes hausses du nombre de projets de recrutement (+ 9 808 projets de recrutement par rapport à 2010).

Source : Enquête « Besoins en main-d’œuvre » de Pôle Emploi.

Renouvellement de l’agrément qualité : les outils pour bien vous y préparer

8 avril 2011

Le renouvellement obligatoire des agréments qualité délivrés il y a 5 ans aux entreprises, associations et organismes de services à la personne intervenants auprès de publics fragiles ont commencés. Il s’agit d’un enjeu considérable pour le secteur : le non respect du cahier des charges et la perte de l’agrément pourrait amener nombre d’entreprise à fermer.


L’ANSP, la DGCIS, la DGCS, la CNSA, et l’ANDASS ont donc mis en place un programme d’accompagnement pour consolider la qualité des services en amont de l’échéance de l’agrément.

Pour vous aider à bien vous préparer, découvrez ce programme en détail dans la conférence « Le renouvellement de l’agrément qualité : comment mieux s’y préparer ? »

Agence nationale des services à la personne

Toujours plus de professionnalisation dans les services à la personne

7 avril 2011

Pour soutenir l’effort de professionnalisation des services à la personne, les organismes de formations sont de plus en plus nombreux à proposer des formations diplômantes aux personnes qui souhaitent faire carrière dans le secteur.

En prévision de la rentrée 2011, ce sont maintenant des baccalauréats professionnels qui sont mis en place pour les lycéens.


Ainsi, le lycée professionnel Pierre et Marie Curie, en Normandie, proposera à partir de septembre prochain un bac pro spécialisé dans « l’accompagnement soins et services à la personne ».
De son côté, les jeunes issus de troisième, de BEP ou de CAP pourront suivre un bac pro « services aux personnes et aux territoires », en trois ans et par alternance à la Maison Familiale rurale de Marmande (Lot et Garonne).

Débat sur la dépendance : vous avez la parole

1 avril 2011

Le débat sur la dépendance et son financement occupe nos politiques depuis plusieurs mois déjà. Mais saviez-vous que vous pouviez vous aussi y participer ?


Comment favoriser le maintien à domicile ? Comment soutenir les aidants familiaux ? Quelles offres de soins et de structures développer ? Prise en charge de la dépendance : financement public ou privé ? Apportez votre contribution en envoyant vos remarques et vos suggestions sur le site du gouvernement.

Rappel du calendrier de la réforme de la dépendance.

Devenez franchisé d’une structure prestataire de services à la personne

30 mars 2011

Comment devenir franchisé dans le secteur des services à la personne ? Dans cette interview, Gabriel Pacheco, Président de Merci + explique les critères de recrutement d’un franchisé mais également l’accompagnement du dirigeant dans ses nouvelles fonctions et les moyens mis à sa disposition pour évoluer dans son métier.   

Découvrez les explications de Gabriel Pacheco en images :

Sur le même sujet : « Les services à la personne, tout ce que la franchise peut vous apporter »

E-commerce : le meilleur moyen d’innover dans les services à la personne ?

29 mars 2011

Les services à la personne peuvent-ils être commercialisés sur internet ? Quelles sont les spécificités liées au e-service ? Sébastien Pullès, co-fondateur de la plateforme internet d’aide à domicile, Alfred & Poppins, vous apporte les réponses à ces questions dans sa conférence en ligne. Il nous explique également l’intérêt pour une structure prestataire de services à la personne d’être toujours plus innovante.

 

Écoutez la conférence « L’innovation dans les services à la personne et la commercialisation des services sur internet »

Organisée par :

Trouvez un intervenant à domicile chez votre assureur

25 mars 2011

Saviez-vous que votre banque ou encore votre assurance peut faciliter vos recherches d’aide à domicile ? La plupart d’entre eux dispose en effet d’une offre de services à la personne et peut vous mettre en relation avec des prestataires.

Néanmoins, les tarifs d’accès à ces plateformes sont variables. 50€ à la banque postale, 72€ par an chez BNP Paribas… Pour vous aider à y voir clair, le site toutsurlaretraite.com vous propose ce mois ci un aperçu de ces différents coûts et des prestations mises à votre disposition.






Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >