Articles taggés avec ‘Maison du futur’

3 questions à Marie-Reine Coudsi – Communication Commerciale Leroy Merlin France

mercredi 16 novembre 2011
Pourquoi êtes-vous partenaires de la Maison du Futur ?
« Inventer la Maison de Demain » est le mot d’ordre qui mobilise les énergies de notre entreprise, à travers ses 4 pôles :
           – Maison plus facile à vivre
           – Maison plus saine
           – Maison plus respectueuse de son environnement
           – Maison plus économe.

Travailler avec des partenaires qui réfléchissent à l’amélioration du confort des personnes âgées et à mobilité réduite est en droite ligne avec nos objectifs.
 
Quel est votre parcours en direction des personnes handicapées et âgées ?
Cette préoccupation est ancienne, cela fait plus de 15 ans que Leroy Merlin est partenaire des Papas Bricoleurs. Dès le début nous nous sommes engagés dans l’amélioration de l’habitat des personnes handicapées en vue d’apprendre et de progresser.
Si une enseigne comme Leroy Merlin qui se donne pour vocation d’accompagner l’ensemble des Français dans l’amélioration de l’habitat devient experte dans cette amélioration pour les personnes les plus fragilisées, elle devient alors compétente pour améliorer l’habitat du plus grand nombre.
 
Quelles solutions apportez-vous dans ce domaine?
À travers ses sites, ses guides, son magazine, Leroy Merlin apporte des conseils et des solutions pour répondre aux préoccupations de ses clients, anticipe leurs besoins et leurs questions. 
Nous avons aussi des produits, qui, mis en œuvre d’une certaine façon, peuvent parfaitement s’adapter à des problèmes de limites physiques ; par exemple il ne s’agit pas de remplacer les spécialistes du handicap, ce n’est pas notre métier, mais plutôt de faire prendre conscience au plus grand nombre qu’une maison peut être sans danger pour les enfants, pour les personnes âgées ou les personnes en situation de handicap et que certains aménagements profitent à tous.
 
> Découvrez l’intégralité des innovations de la Maison du Futur
> Pour visiter la Maison du Futur et tester ses innovations, demandez votre invitation gratuite au Salon des services à la personne

Testez le fauteuil roulant autonome TopChair® dans la Maison du Futur du Salon des services à la personne

mardi 15 novembre 2011

Soutenir l’autonomie et la qualité de vie des personnes à mobilité réduite est une problématique à laquelle TopChair SAS a souhaité répondre en mettant au point le premier fauteuil roulant monte-marches autonome.
Venez le découvrir et le tester à l’occasion de la 5ème édition du Salon des services à la personne.

Cette innovation permet aux personnes à mobilité réduite de pouvoir se déplacer plus facilement et sans assistance chez elle, au travail ou en ville. Il leur apporte autonomie, sécurité accessibilité et liberté.

Grâce à son double système de déplacement, TopChair® est l’unique fauteuil roulant offrant la possibilité, sans assistance d’un tiers, de franchir des obstacles et de monter ou descendre des marches tout en restant à l’horizontale. Il est équipé d’un système de détections infrarouges qui détecte la première et la dernière marche et permute alors ses roues pour des chenilles qui lui permettent de franchir les marches. 
Enfin,  grâce à son joystick et le bouton « marches », son utilisation est grandement simplifiée.

Venez découvrir  TopChair® dans la Maison du Futur du Salon des services à la personne, du 1er au 3 décembre 2011 à Paris – Porte de Versailles.
> Découvrez les autres innovations de la Maison du Futur 2011

Testez le boitier communiquant d’UBIQUIET dans la Maison du Futur du Salon des services à la personne

jeudi 3 novembre 2011

En France, l’isolement des personnes âgées est un phénomène de plus en plus fréquent.  C’est pourquoi Ubiquiet, start-up créée en 2009, a mis au point le boitier communiquant Li1 («lien »), à tester à l’occasion de la 5ème édition du Salon des services à la personne.

Le boitier Li1 est une solution globale qui facilite le bien-vivre des personnes âgées.  Avec ses capteurs invisibles et son système de cartes polyvalentes, il permet de :

– Vivre en sécurité chez soi : grâce aux capteurs installés au domicile de la personne, le boitier détecte si l’usager chute ou fait un malaise et prévient directement une plateforme de téléassistance.

– Vivre en lien avec la société : il aide les personnes âgées à rester en contact facilement avec leurs proches (transcription de SMS reçus en lecture vocale, appel des proches par système de cartes magnétiques, agenda vocal,..) mais aussi avec le monde (écouter la radio, surfer sur le net,…).

– Vivre accompagné et en bonne santé à domicile : le boitier Li1 permet de passer sa convalescence à domicile avec un suivi médical professionnel et personnalisé (cahier de liaison, traçabilité des interventions,…). Il  propose également des stimulations pour faire travailler la mémoire et prévenir le vieillissement cognitif (blind tests musicaux, exercices de calcul mental,..)

Cette  innovation est à tester dans la Maison du Futur du Salon des services à la personne, du 1er au 3 décembre à Paris.

> Découvrez les autres innovations de la Maison du Futur 2011.
> Demandez votre invitation gratuite au Salon des services à la personne.

3 questions à Marie-Pierre Dujaric, Communication de la marque, société LEGRAND

lundi 31 octobre 2011

Pourquoi avoir reconduit votre partenariat avec la Maison du Futur pour la deuxième année consécutive ?
Parce que c’est une opportunité unique pour Legrand de présenter l’ensemble de son offre en grandeur nature, au sein d’un salon particulièrement attrayant qui attire de nombreux visiteurs. Ils y découvriront les solutions Legrand qui sécurisent le logement de manière non intrusive : chemin lumineux, détecteurs (gaz, fumée, inondation mais aussi de chutes…).

Quel rôle joue la domotique dans l’amélioration du quotidien à domicile ?
Elle sert l’enjeu majeur du maintien à domicile pour la personne en situation de dépendance qui souhaite vivre chez elle le plus longtemps possible avec un meilleur niveau de sécurité et de confort. À cet égard, les solutions domotiques Legrand représentent une aide précieuse. Les automatismes de la maison sécurisent les déplacements, libèrent des gestes quotidiens fastidieux et facilitent la communication avec l’extérieur.

L’objectif est de rendre le bâtiment, les établissements spécialisés et les logements plus sûrs et accessibles. Ainsi, pour améliorer la sécurité et le confort des personnes âgées et réduire le nombre d’accidents et leur gravité, nous avons conçu une gamme complète de produits pratiques et ergonomiques (commandes centralisées, détecteurs téléguidés de risques domestiques, appareillages adaptés…).

Quelles sont les innovations phares que les visiteurs pourront tester dans la Maison du Futur cette année ?
Nous mettrons l’accent sur les solutions de téléassistance Intervox (marque du Groupe Legrand). Parce que prévenir les risques ne suffit pas toujours, et que la domotique, aussi performante soit-elle, ne peut exclure totalement les dangers domestiques, Legrand a souhaité proposer des terminaux et des solutions de téléassistance qui permettent à toute personne dépendante, qui se trouverait en difficulté, d’appeler au secours.
La téléassistance est une solution pour maintenir le lien social, si souvent rompu. Elle permet en effet aux personnes seules de communiquer rapidement et en toute simplicité avec les piliers de leur vie quotidienne (proches, services, urgences, médecins …). Les solutions développées conjointement par Legrand et Intervox se composent d’un terminal d’appel et de produits périphériques très simples à utiliser comme une montre, un médaillon ou un détecteur de chute brutale.

> Découvrez l’intégralités des innovations de la Maison du Futur
> Pour visiter la Maison du Futur et tester ses innovations, demandez votre invitation gratuite au Salon des services à la personne

Intervox, la solution de téléassistance de Legrand à découvrir dans la Maison du Futur du Salon des services à la personne 2011

vendredi 28 octobre 2011

Chaque année, on recense en France 18 000 accidents domestiques,  dont les 2/3 des victimes sont des seniors.
C’est pourquoi  Legrand, spécialiste des infrastructures électriques et numériques du bâtiment, et Intervox ont mis au point une solution de téléassistance novatrice, à découvrir dans la Maison du Futur du Salon des services à la personne.

Intervox est le premier système alliant domotique et téléassistance. Il permet de favoriser la sécurité et la qualité de vie des personnes âgées et ainsi de conserver leur autonomie plus longtemps.

Avec Intervox, Legrand propose des terminaux de téléassistance pour plusieurs services tels que :
–    Détection de fumée, gaz, inondation et température
–    Détection de présence et d’activité
–    Centralisation des points de commandes  à domicile et à distance : lumière,  volets, chauffage, …
–    Déclencheurs fixes d’urgence (chutes, maladies,..) de proximité (famille) et de services à la personne (repas à domicile, ménage,…)

Par exemple, lors d’une détection de fumée pendant la nuit, le plateau de téléassistance est prévenu, et afin de faciliter l’évacuation et l’intervention des secours il est alors possible de déclencher à distance l’allumage des lumières, l’ouverture des volets et le déverrouillage de la porte d’entrée.

Cette innovation est à tester dans la Maison du Futur du Salon des services à la personne, du 1er au 3 Décembre 2011 à Paris.
> Découvrez les autres innovations de la Maison du Futur 2011

Conférence : comment voyez-vous la maison du futur ?

jeudi 25 novembre 2010

La maison du futur« Quels services dans la maison du futur ? » Cette question est l’intitulé de la conférence  qui s’est déroulé à 17h au Salon des services à la personne. Quatre spécialistes des nouvelles technologies domestiques, interrogés par Véronique Anger, rédactrice en chef des « Dialogues stratégiques », étaient présents afin de partager leur vision de l’avenir.

Pour François Hirigoyen, ingénieur chez Robosoft et co-concepteur de Kompaï, la maison du futur sera communicative, « la technologie ne doit pas être un substitut de l’humain, mais doit permettre aux personnes dépendantes de pouvoir communiquer plus facilement avec ses proches ou le personnel médical et que cela se fasse automatiquement si besoin ! »

Olivier Vallée, responsable du marché résidentiel pour Legrand, voit dans le futur des « automatisations et de la surveillance ». On ne parle pas là d’espionnage, mais plutôt d’appareil du même type que les détecteurs de fumée afin de surveiller s’il n’y a pas de fuite de gaz, de caméra capable d’analyser si une personne a fait une chute et d’appeler les secours si nécessaire ou d’un allumage automatique des lumières quand une personne se déplace la nuit.
« Lorsque tout va bien, c’est du confort. En cas de perte de mobilité, c’est de la sécurité ! »

Jerome Pigniez, fondateur du portail www.gerontechnologie.net et spécialiste des technologies pour l’autonomie, acquiesce : « Il faut concevoir pour tous ! Les personnes âgées se sentiront moins stigmatisées si c’est un produit utilisé par tous pour plus de confort alors qu’elles l’utilisent par nécessité. » Un principe qui permet de standardiser les produits et de les rendre accessibles au plus grand nombre rapidement.

Richard Saccone, Président de l’ASIPAG et PDG de Link Care Services, confirme la logique de l’expert en technologie pour l’autonomie et précise que la maison du futur sera surtout faite de choix. « Nous avons déjà les moyens technologiques pour faire tout cela, le problème, c’est le coût. »

En terme de coût, tous sont d’accord : le coût global des aménagements de l’ensemble des foyers des personnes dépendantes (aussi bien en intervention de professionnels des services à la personne qu’en installation de nouvelles technologies) est inférieur au coût pour la société qu’une hospitalisation et les frais qui y sont associés.

Si le prototype du robot aide de vie vous intéresse, voici plus d’informations sur Kompaï.

Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >