Archive pour la catégorie ‘Entreprise de services à la personne’

L’aménagement du logement : un complément des services à la personne pour favoriser le maintien à domicile.

Mercredi 29 mai 2013

Un de vos proches se trouve en situation de perte d’autonomie et vous craignez pour sa sécurité et son bien-être au quotidien ? Face à cette situation, vous pouvez penser préférable de le faire entrer dans un établissement spécialisé. Pourtant, de nombreuses personnes âgées préfèrent, malgré leur fragilité, rester vivre à leur domicile.
Pour favoriser ce maintien à domicile, il existe aujourd’hui de nombreuses solutions, comme celle de l’aménagement du domicile. Du diagnostic initial jusqu’aux gros travaux d’aménagement, en passant par l’installation d’équipements spécifiques, l’aménagement du domicile accompagne l’évolution de la dépendance.

Lire le reste de cet article

Dirigeants de structures de services à la personne, Damien Tixier vous livre ses critères pour recruter des intervenants de qualités.

Vendredi 26 avril 2013

Le secteur des services à la personne connaît un fort développement en France et génère de nombreux emplois.
A mesure que cet essor se poursuit, les franchises du secteur se multiplient. Ainsi, de plus en plus d’entrepreneurs se lancent sur ce créneau porteur et doivent alors faire face à la question du recrutement de leurs intervenants.
En effet, trouver du personnel sérieux et qualifié est une démarche décisive pour le succès de votre structure de services à la personne, à plus forte raison si vous intervenez auprès de publics fragiles comme les jeunes enfants ou les personne âgées dépendantes.
Pour cette raison, il est déterminant de fixer des critères de recrutement exigeants et surtout pertinents vis-à-vis de votre clientèle.

A l’occasion d’une interview donnée lors du Salon des services à la personne 2012, Damien Tixier, Directeur Associé de Petits-fils, nous livre ses propres critères pour trouver des intervenants de qualité.

Lire le reste de cet article

Les seniors à la conquête des nouvelles technologies, avec Jérôme Arnaud.

Vendredi 26 avril 2013

Avec  l’essor du numérique, l’utilisation des nouvelles technologies concerne aujourd’hui toutes les catégories de populations. Des enfants qui s’initient à l’informatique de plus en plus tôt, aux seniors qui veulent rester à la page, chacun veut prendre part à cette révolution digitale.
Même si l’on savait déjà que la génération Y grandirait avec une souris dans la main et un Smartphone dans la poche, il était moins évident de voir les seniors s’intéresser à ces nouveaux usages. Pourtant, ces derniers se révèlent en réalité particulièrement concernés par l’utilisation de certains outils numériques et ne demandent qu’à s’y familiariser.
Ce désir de rester à jour se comprend facilement : les nouvelles technologies permettent aux seniors d’accéder à une intarissable source d’informations, mais également et surtout de garder le contact avec leurs proches.
C’est avant tout ce critère de maintien du lien social qui amène les seniors vers le web et les technologies mobiles.

Cette tendance de société, de nombreuses entreprises l’ont intégrée dans leur stratégie et développent aujourd’hui des solutions technologiques simplifiées pour seniors.
C’est par exemple  le cas de la société Doro, dont son Président, Jérôme Arnaud, nous présente les innovations destinées aux personnes âgées.

Lire le reste de cet article

Laurent Wattez nous livre les clefs de la création en franchise dans les services à la personne.

Mardi 12 février 2013

Shiva, O2, Family Sphere… Les réseaux de franchises dans le secteur des services à la personne se multiplient et connaissent un succès croissant auprès des particuliers.
Par ailleurs, la franchise incarne une formule très avantageuse pour un porteur de projet qui souhaite minimiser les risques liés à toute démarche entrepreneuriale, et maximiser ses chances de succès.
En effet, la franchise d’une enseigne réputée permet d’accélérer considérablement le développement de votre entreprise, et de bénéficier par ailleurs d’un bon accompagnement de la part du franchiseur. Néanmoins, créer son entreprise en franchise reste une démarche lourde, qui suppose un certain nombre de prérequis et une solide préparation du futur franchisé.
Laurent Wattez, Consultant développement Franchise chez Progressium, analyse pour nous les étapes de cette préparation, et nous éclaire sur la création en franchise dans les services à la personne.

A l’occasion d’une interview donnée lors du Salon des services à la personne 2012, il décompose cette démarche en 5 étapes principales.

Lire le reste de cet article

La VAE, pour progresser dans le secteur des services à la personne.

Jeudi 7 février 2013
Les métiers des services à la personne connaissent un essor important ces dernières années et attirent de plus en plus de candidats. Parmi eux, certains ne disposent pas de diplôme spécifique mais peuvent bénéficier d’une formule à la popularité croissante : la VAE.
Mise en place en 2002, la Validation des Acquis de l’Expérience est une procédure qui permet de valoriser une expérience (professionnelle ou non) par un diplôme ou un certificat de qualification. Philippe Boisson, responsable de l’unité VAE à l’Agence de Service et de Paiement, nous parle de cette démarche qui contribue au développement des métiers des services à la personne, et décrypte pour nous les nouvelles tendances de ce secteur.

Comment développer la notoriété de votre structure de services à la personne ?

Jeudi 12 avril 2012

Vous souhaitez développer la notoriété de votre structure de services à la personne ? Interviewé à l’occasion du Salon des services à la personne 2011, Joachim Soëtard, Directeur de la Communication et du Marketing de l’Agence Nationale des Services à la Personne (ANSP), vous donne quelques bons conseils pour optimiser votre communication dans le secteur.

Dans un premier temps, Joachim Soëtard rappelle qu’il est important pour les entrepreneurs du secteur d’être attentifs à l’environnement concurrentiel et  d’observer les prestations de services à la personne proposées par les structures concurrentes.

Lire le reste de cet article

Comment bien recruter vos salariés à domicile ?

Mercredi 14 mars 2012

Vos salariés à domicile sont l’image de votre marque auprès de vos clients. Le recrutement est une étape importante à ne pas négliger lors de la création de votre structure de services à la personne. Pour définir les critères de recrutement de vos salariés à domicile, vous pouvez vous appuyer sur 2 axes différents :

 
Lire le reste de cet article

Bien communiquer dans le secteur des services à la personne

Mardi 24 janvier 2012

Vous souhaitez vous faire connaître dans le secteur des services à la personne ?
Dans la conférence « Comment communiquer pour vous faire connaître et développer votre activité de services à la personne », en écoute libre sur le site du Salon des services à la personne et animée par Frédéric Benzimera, Dirigeant de Position, retrouvez les conseils d’experts pour vous aider à bien communiquer dans le secteur des services à la personne.


Les besoins de communication dans le secteur des services à la personne :

Joachim Soëtard, Directeur de la communication et du marketing à l’Agence nationale des services à la personne (ANSP), établit un bilan général de communication dans le secteur des services à la personne.  Selon  un sondage mené par l’ANSP, seulement une personne sur dix aurait entendu parler des services à la personne.  Il apparaît que l’on s’intéresse aux services à la personne uniquement lorsqu’on en devient consommateur. Il reste donc un important travail pédagogique à faire auprès du grand public.
C’est pour cela que l’ANSP a mis en place le traceur « S ! », qui permet au public d’identifier facilement les structures de services à la personne. Il est également nécessaire de créer une force collective entre les acteurs du secteur : pour valoriser l’image des services à la personne chacun doit en effet valoriser ses compétences et ses métiers.

Les tendances communicatives des services à la personne :

Valérie March, Auteur de « Comment développer votre activité grâce aux médias sociaux ? », donne les 5 tendances clés en matière de communication dans les services à la personne :

  1. Le point sur le message
    Vous devez définir clairement votre message, faire le choix entre un message qui rappelle aux consommateurs de services à la personne que le coût des prestations est abordable grâce aux aides fiscales mises en place et un message sur le bénéfice de votre prestation par rapport à celles de vos concurrents.
  2. Les évènements de la vie
    Pour réussir à communiquer différemment,  vous pouvez lier vos communications à  des évènements de la vie de votre cible. Ainsi, l’arrivée des bulletins scolaires peut amener  des parents à s’interroger sur la nécessité de faire appel à une structure de cours particuliers.
  3. Internet
    Internet est un très bon outil, à la condition de bien l’utiliser. Il faut développer vos mots-clés autours du secteur des services à la personne et tester différentes campagnes de communication, en mesurer l’efficacité pour définir la plus percutante.
  4. Le réseau de prescripteurs
    Il est important de développer une relation de proximité avec les prescripteurs qui peuvent vous aider à faire connaitre votre offre de services à la personne.
  5. Les medias sociaux
    Tout comme Internet, les medias sociaux sont des outils fonctionnels si vous savez les utiliser et que vous en maitrisez les codes. Dans les services à la personne, il faut vous adresser directement au grand public et mettre en place un partage d’information qui fera vivre vos communautés.

Ecoutez l’enregistrement complet de la conférence « Comment communiquer pour vous faire connaître et développer votre activité de services à la personne »,  sur le site du Salon des services à la personne.

Services à la personne : l’importance de la marque

Mercredi 7 septembre 2011

Le secteur des services à la personne est encore un secteur neuf, qui malgré les efforts des différents acteurs et du gouvernement manque toujours de notoriété. De plus, il s’agit d’un secteur complètement polymorphe, où l’on retrouve des indépendants, des associations, des entreprises… De plus, une étude de notoriété a révélé que moins de 50% des personnes interrogés sont capables de citer spontanément des marques de services à la personne. En notoriété assistée, un peu plus de 50% des gens reconnaissent seulement 2 enseignes : Acadomia et l’ADMR.

Alors, comment se démarquer des concurrents ? Comment créer une marque forte, définir un plan stratégique de communication et mettre en place les outils de communication efficaces ?
Dans cette conférence en ligne sur le site du Salon des services à la personneFlorence Travers de Chezvous.com vous donne quelques pistes illustrées par des cas concrets et des témoignages de professionnels du secteur.

Qu’est ce que qu’une marque ?
Il s’agit d’un signe qui permet de distinguer vos services de ceux d’une autre entreprise. Il peut s’agit d’un mot, d’un patronyme, de lettre, de chiffre … qui seront ensuite déclinés sur un logo, sur l’intégralité de vos communications…

A quoi ca sert ?
Votre marque vous permettra de constituer puis de fidéliser une clientèle en indiquant l’origine de votre produit ou services. Il s’agit d’un vrai gage de confiance pour le consommateur. Dans les services à la personne, c’est d’autant plus important qu’il faut que l’attachement se fasse à la marque et non pas à l’intervenant(e). C’est la promesse faite au consommateur qu’il retrouvera la même qualité de services que celle qu’il a déjà connue.
De plus, d’un point de vue juridique, la marque et surtout son dépôt vous permettra de protéger votre entreprise et d’éviter qu’on vous copie.

Comment la faire émerger ?

1/ Les valeurs
Avant de travailler sur la forme, il faut travailler sur le fond. La base de la construction de votre marque, surtout dans les services à la personne, est de travailler sur vos valeurs. Ex : le sens du service, l’écologie, l’humanité…

2/Le positionnement
Une fois les valeurs définies, il faut penser au positionnement. Il existe couramment 2 axes :
- Votre concept répond à un nouveau type de demande et vous êtes novateur. Il faudra donc être très pédagogique, pour que les consommateurs soient séduit par votre offre tout en restant proche des codes du secteur des services à la personne.
- Vous proposez une variante d’un service déjà existant. Dans ce cas, il faudra privilégier une approche différenciatrice et adopter un nom original, avec des couleurs décalées pour réussir à vous démarquer.

3/ Les cibles
A qui s’adresse votre offre de services ? Qui sont vos futurs clients ? Vous ne pouvez pas vous adresser de la même manière à des femmes, à des seniors ou encore à des enfants… Définir votre cible vous permettra de modéliser l’environnement de votre marque et de faire ressortir des dénominateurs communs sur lesquels elle pourra se bâtir.

Pour en savoir plus, écoutez l’enregistrement complet de la conférence sur le site du Salon des services à la personne.

Autour de la communication dans les services à la personne :
Comment réussir votre bande-annonce.
La mort annoncée des sites web de marques….au profit des réseaux sociaux et blogs
Toutes les conférences pour développer votre activité de services à la personne.

Service à la personne : devenez particulier-employeur

Mercredi 13 juillet 2011

Garde d’enfant, soutien scolaire, auxiliaire de vie… Vous souhaitez bénéficier des services à la personne pour vous aider au quotidien ? Il existe pour cela deux solutions : faire appel à une structure prestataire de services à la personne ou devenir particulier employeur.

Dans cette conférence, Claire Richier, juriste à la FEPEM vous explique les avantages et obligations du statut de particulier-employeur.

Ecoutez l’enregistrement complet de la conférence sur le site du Salon des services à la personne.

Les avantages : 

1/ Le recrutement.
Vous êtes seul décideur de l’intervenant à domicile que vous allez recruter. En effet, même si vous décidez de passer par le biais d’une structure mandataire, qui se chargera des formalités de recrutement, le choix final ne dépend que de vous. Vous aurez également la possibilité de mettre en place une période d’essai, qui vous permettra d’établir une meilleure relation de confiance avec le salarié.

2/ La solution la moins coûteuse.
Devenir particulier-employeur est en effet moins onéreux que de faire appel à une structure prestataire de services à la personne.  

3/Les aides.
Les personnes qui optent pour l’emploi direct peuvent bénéficier de diverses aides financières et exonération qui permettront à nouveau de réduire le coût du service à domicile.

Les devoirs :


1/ Les conventions collectives.
En tant qu’employeur, vous vous devez de connaître et de mettre à disposition les 2 conventions collectives qui régissent l’emploi à domicile : la convention des salariés des particuliers-employeurs et la convention des assistantes maternelles.

2/Le salaire.
Afin de déterminer  le montant de rémunération que vous devez chaque mois à votre salarié, il faut au minima vous renseigner sur la valeur du SMIC mais également connaître le montant des salaires conventionnels, fixé par la FEPEM et les syndicats des salariés.

3/La déclaration.
Le Chèque emploi service universel vous permet de payer et de déclarer facilement votre salarié.

En savoir plus sur les services à la personne :
> Les services à la personne, c’est quoi exactement ? 
> Découvrez des structures prestataire de services à la personne
> Toutes les conférences audio du Salon des services à la personne 2010.








Demandez votre invitation gratuite >Invitez vos proches >